close
Objets connectés

Carl Pei, co-fondateur de OnePlus, lancera les écouteurs sans fil Nothing cet été

Carl Pei, co-fondateur de OnePlus, lancera les écouteurs sans fil Nothing cet été

Tout le monde fabrique des écouteurs de nos jours, et bien que les AirPods d’Apple soient le produit le plus populaire sur ce marché en ce moment, de plus en plus d’entreprises pensent qu’investir dans des appareils analogues vaut la peine à long terme. La société Nothing est prête à parier gros sur les écouteurs !

Le co-fondateur de OnePlus, Carl Pei, a quitté la société pour lancer une nouvelle startup audio nommée « Nothing ». Alors que « Nothing » a déjà levé un fonds de 7 millions de dollars en décembre dernier, Nothing a maintenant reçu un financement de Series A de 15 millions de dollars de la branche de capital-risque d’Alphabet, GV — précédemment connue sous le nom de Google Ventures.

Avec le nouveau cycle de financement, Nothing a recueilli plus de 22 millions de dollars auprès d’investisseurs. Le précédent tour de financement 7 millions de dollars comprenait des investisseurs notables tels que Tony Fadell (l’inventeur de l’iPod), le YouTuber Casey Neistat, le co-fondateur de Twitch, Kevin Lin, le PDG de Reddit, Steve Huffman, et le PDG de Product Hunt, Josh Buckley, entre autres.

« La vision de Pei pour les appareils connectés est convaincante. Nous sommes convaincus qu’avec la mentalité mondiale de Carl, l’équipe de Nothing aura un impact significatif sur le marché des technologies grand public », a déclaré Tom Hulme, associé général de GV, dans un communiqué.

Selon un rapport de Bloomberg, la société développe actuellement une paire d’écouteurs sans fil et une gamme d’appareils électroniques grand public connectés. La société prévoit de lancer le premier produit cet été et d’autres produits plus tard dans l’année. La fabrication de casques sans fil mettrait Nothing en concurrence avec certaines des plus grandes entreprises technologiques du monde, dont Apple, Samsung et Sony. Et, Nothing serait également en concurrence avec l’ancienne société de Pei, OnePlus, qui a sorti sa première paire de véritables écouteurs sans fil l’année dernière.

Une vraie concurrence

« Nous construisons un écosystème d’appareils connectés. Nous commencerons par des produits plus simples, les écouteurs sans fil. Nous allons avoir plusieurs produits tout au long de l’année, pas seulement des produits audio, et nous voulons finalement le construire de manière à ce que ces appareils se parlent », a déclaré Pei, cité par Bloomberg.

Alphabet, bien sûr, a déjà un pied dans le marché de l’audio connecté — avec Google. Les écouteurs sans fil Pixel Buds peuvent appeler Google Assistant par un déclencheur spécifique, afin de contrôler des appareils connectés, répondre à des questions, gérer la lecture de musique et obtenir des instructions de navigation. Apple fait de même avec Siri et sa gamme d’AirPods, tandis qu’Amazon propose Alexa, qui se présente sous la forme d’écouteurs et de lunettes Echo Frames, des lunettes axées sur l’audio qui permettent à l’assistant virtuel de chuchoter plus discrètement à la personne qui les porte.

Pourtant, ce n’est pas comme si les autres startups n’avaient pas essayé — et lutté — pour faire de même.

Tags : Carl PeiNothing
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.