Fermer
Astuce

Comment voir les données que Google possède sur vous et les supprimer ?

Comment voir les données que Google possède sur vous et les supprimer ?

Il y a quelques entreprises avec lesquelles les gens semblent avoir des problèmes de confiance. Google est l’une d’entre elles, et ce n’est pas un mystère que l’entreprise recueille beaucoup de données sur vous. Mais de combien de données dispose-t-elle au juste ? Voyons voir.

La bonne nouvelle, c’est que Google dispose d’une plateforme centrale permettant de visualiser toutes les données associées à votre compte. Certaines de ces données sont des informations que vous avez volontairement fournies, mais il y a des choses que vous ne savez peut-être pas. Après avoir jeté un coup d’œil à cet article, vous allez apprendre comment supprimer toutes les données que Google sait sur vous.

Pour commencer, ouvrez un navigateur Web tel que Google Chrome et allez sur myaccount.google.com. Ensuite, naviguez jusqu’à l’onglet « Confidentialité et personnalisation ».

Cette longue page est l’endroit où vous pouvez voir toutes vos données. Il y a quelques sections que vous voudrez explorer. Tout d’abord, faites défiler la page jusqu’à « Activités et trajets ».

Ici, vous trouverez des raccourcis vers deux choses importantes :

  • Mon activité : C’est à peu près tout ce que vous faites qui est connecté d’une manière ou d’une autre à votre compte Google, ce qui inclut l’historique de navigation, les recherches Google, l’historique YouTube, les commandes de Google Assistant, l’historique des lieux, etc.
  • Vos trajets : Il s’agit d’une page dédiée à l’historique de votre localisation, affichée sur une carte. Vous pouvez ajuster les dates pour vraiment explorer vos voyages. L’historique des lieux est recueilli à partir de Google Maps et d’autres applications Google.

La page « Mon activité » est la page où vous allez voir vos données en temps réel. Cliquez dessus pour tout voir :

Les données sont regroupées dans des fiches par service (Google.com, YouTube, etc.) et sont classées dans un ordre à peu près chronologique. Sélectionnez l’icône du menu à trois points dans le coin de la carte pour voir l’historique complet ou pour supprimer l’activité.

Revenons à l’onglet « Confidentialité et personnalisation », et regardons la section « Les éléments que vous créez et vos activités ». Cliquez sur « Aller à Google Dashboard ».

Voici une liste exhaustive de tous les services et applications Google que vous utilisez. Chacune d’entre elles peut être étendue pour révéler des raccourcis vers les informations.

Le Google Dashboard est l’endroit où vous pouvez vraiment plonger en profondeur et voir exactement combien de données Google possède sur vous.

Comment supprimer vos données Google

Une fois que vous avez vu la quantité de données que Google possède sur vous, la prochaine chose que vous voudrez peut-être faire est de les supprimer. J’ai déjà abordé ce sujet dans la section ci-dessus. À partir de la page « Mon activité », vous pouvez supprimer des blocs de données qui ont été regroupées par service. Par exemple, vous pouvez supprimer tout l’historique de vos recherches sur Google à partir d’un jour précis.

Cependant, la suppression de données de ce type peut être un peu fastidieuse. Une meilleure solution consiste à faire effacer automatiquement vos données après un certain temps.

En haut de la page « Mon activité », vous verrez « Activité sur le Web et les applications », « Historique des positions » et « Historique YouTube ». Cliquez sur l’une de ces rubriques pour ajuster la façon dont vos données sont suivies.

 

Bien qu’il puisse être légèrement dérangeant de voir la quantité de données que Google possède sur vous, au moins vous pouvez facilement tout voir en un seul endroit. Les outils de Google vous permettent également d’exercer un bon contrôle sur ces données.

Mots-clé : Google
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.