close
Tablettes

La Surface Pro 8 pourrait disposer d’un minimum de 8 Go de RAM

La Surface Pro 8 pourrait disposer d'un minimum de 8 Go de RAM

La future Surface Pro 8 de Microsoft pourrait contenir un minimum de 8 Go de RAM si l’on en croit cette nouvelle fuite — et un maximum de 32 Go.

La gamme Surface Pro 8 commence toujours avec un processeur Intel Core i3, mais pour la première fois, elle disposera de 8 Go de mémoire vive pour ses spécifications minimales, selon une fuite de WinFuture. La rumeur fait état d’une gamme complète de configurations : le modèle i3 disposerait de 128 Go de stockage, tandis que les modèles de puces i5 (LTE et Wi-Fi uniquement) disposeraient de 8 ou 16 Go de RAM et de 128 ou 256 Go de stockage.

Enfin, les modèles Intel Core i7 disposeront de 16 Go et 256 Go, 512 Go ou 1 To de stockage, ou, pour les spécifications maximales, 32 Go de RAM et 1 To de stockage. Ce dernier modèle est conforme à une rumeur que nous avons entendue plus tôt, qui a également fourni des photos de fuites qui montrent peu de changements par rapport à la Surface Pro 7.

Nous avons beaucoup entendu parler de la Surface 8 Pro ces derniers mois, mais il reste encore beaucoup à apprendre avant le lancement supposé de la tablette 2-en-1 en janvier 2021.

La première fuite a été attribuée à un prétendu prototype de la Surface 8 Pro mis aux enchères en ligne, qui a refait surface plus tard avec des affirmations selon lesquelles l’appareil sera équipé d’un processeur mobile Tiger Lake de 11e génération, d’une mémoire vive cadencée à 4 200 MHz et de benchmarks décents. Bien sûr, l’appareil n’était pas livré avec des marques d’identification, et on ne peut pas être sûr de son authenticité.

Quel avenir pour la gamme ?

Une question plus importante pourrait concerner l’avenir de la Surface Pro 8 : au début de ce mois, un rapport a révélé que Microsoft investit dans la construction de son propre processeur basé sur l’architecture ARM — comme Apple a pu le faire il y a quelques mois, mais les commentaires de Frank Shaw de Microsoft et d’Intel elle-même suggèrent que ces puces feront leur apparition dans les datacenters plutôt que dans les ordinateurs portables de la gamme Surface.

Cela dit, l’utilisation par Microsoft d’une puce Qualcomm ARM personnalisée dans la Surface Pro X signifie que nous pourrions voir les autres modèles s’éloigner des puces Intel à l’avenir.

Tags : MicrosoftSurface Pro 8
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.