Fermer
Apps

La preview de Parallels apporte Windows 10 aux Mac Apple M1

La preview de Parallels apporte Windows 10 aux Mac Apple M1

Apple a annoncé la puce M1 en novembre, et les premiers appareils l’utilisant sont déjà disponibles à l’achat, les développeurs travaillant maintenant 24 heures sur 24 pour apporter leurs applications sur la plateforme. Parallels est l’une des entreprises dont les logiciels sont très attendus sur un Mac Apple M1, car ils permettraient techniquement de faire fonctionner Windows 10 sur les appareils équipés d’une telle puce.

Et il y a quelques jours, la société a officiellement publié une version preview de Parallels 16 pour les Mac M1 par le biais du programme Technical Preview de la société. « Si vous souhaitez explorer le programme Technical Preview, cliquez sur le bouton ci-dessous, enregistrez-vous ou connectez-vous à un compte Parallels, et soyez parmi les premiers à l’essayer », explique la société sur la page de la version preview.

Parallels a présenté une version Apple Silicon de son populaire logiciel de virtualisation lors de la WWDC 2020, mais cette Technical Preview est la première fois que la société met son application de virtualisation à la disposition des utilisateurs d’un Mac M1. Parallels envoie des e-mails d’invitation, avec des instructions d’installation.

La Technical Preview a des limites strictes dans son état actuel. Elle ne fonctionne que sur les Mac M1, et vous ne pouvez installer que des images de systèmes d’exploitation basés sur une architecture ARM. Les images de systèmes d’exploitation basés sur une puce Intel ne sont pas prises en charge. La seule façon d’exécuter Windows dans la Technical Preview est de s’inscrire au programme Insider de Microsoft et de télécharger le fichier VHDX de la preview ARM64 du client Windows 10. La preview de Parallels reconnaîtra alors le fichier et créera un Windows 10 sur la machine virtuelle ARM.

En outre, la preview n’est pas encore compatible avec les images de disque existantes utilisées dans les versions précédentes de Parallels. La version bêta ne prend pas non plus en charge la suspension et la reprise des machines virtuelles, et les utilisateurs devront arrêter la VM pour fermer l’application.

Windows sur un Mac Apple M1

Microsoft a déjà un système d’exploitation Windows 10 on ARM, et il est également installé sur une série d’appareils disponibles sur le marché. Avec Parallels, les clients sont techniquement en mesure de l’utiliser sur une puce M1.

Dans le cadre du portage officiel de Windows 10 sur un produit Apple Silicon, le géant à la pomme croquée a déclaré que c’est à Microsoft de décider si elle veut que cela soit possible ou non. « C’est vraiment à Microsoft de décider », a déclaré Craig Federighi. « Nous avons les technologies de base pour qu’ils puissent le faire, pour faire fonctionner leur version ARM de Windows, qui à son tour, bien sûr, supporte les applications en mode utilisateur x86. Mais c’est une décision que Microsoft doit prendre, pour que les utilisateurs puissent utiliser cette technologie sous licence sur ces Macs. Mais, les Macs en sont certainement très capables ».

Windows 10 a déjà été installé sur un Mac M1 avec des modifications apportées par des tiers, mais pour l’instant, Parallels reste le moyen le plus simple d’amener le système d’exploitation de Microsoft aux puces M1.

Mots-clé : Apple M1macParallels 16Parallels apporteWindows 10
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.