close
Mobile

Samsung est absent de la liste des sociétés qui utiliseront le Snapdragon 888

Samsung est absent de la liste des sociétés qui utiliseront le Snapdragon 888

Qualcomm a annoncé que le Snapdragon 888 sera le processeur mobile phare de la prochaine génération. L’entreprise a également révélé qu’elle travaille avec une série de partenaires pour lancer des smartphones de nouvelle génération utilisant cette puce.

Un certain nombre de noms attendus figuraient parmi ces partenaires, notamment ceux de LG, OnePlus, Motorola, Xiaomi et Vivo. Mais il manquait étrangement un nom, celui de Samsung. Aucune entreprise ne va manquer l’occasion d’être mentionné par l’un des plus grands acteurs du mobile, il doit donc y avoir une raison pour laquelle Samsung n’a pas été inclus.

Il est tout à fait possible que Samsung n’ait pas voulu annoncer que son prochain flagship, qui devrait être le Galaxy S21, sera propulsé par le Snapdragon 888. C’est une bonne raison pour qu’il ne figure pas sur la liste de Qualcomm, étant donné le long partenariat entre les deux sociétés.

Cela dit, Qualcomm et Samsung ont une histoire un peu compliquée. Samsung a régulièrement lancé des smartphones dans différents pays avec un mélange de puces Qualcomm et Exynos, et avec le Galaxy S6, elle a même lancé exclusivement avec Exynos. Les résultats ont été… mitigés, pour être franc, et les modèles équipés de la puce Qualcomm ont généralement été considérés comme des appareils de qualité supérieure.

Néanmoins, Samsung ne semble pas renoncer à l’idée de passer entièrement aux puces Exynos, et il est possible qu’elle réessaye à partir de l’année prochaine. C’est une tendance qui a de nombreux exemples — Apple réduit sa dépendance à l’égard des tiers en faisant passer sa gamme de Mac à des puces ARM fabriquées en interne.

D’autres entreprises pourraient également réduire leur dépendance à l’égard de Qualcomm. Au début de l’année, des rumeurs ont circulé selon lesquelles les divisions des puces de Google et de Samsung travaillaient ensemble sur un nouveau processeur pour les futurs smartphones Pixel. Dans les modèles Pixel précédents, Google utilisait des puces Pixel Visual Core et Pixel Neural Core sur mesure, mais a abandonné cette idée dans le Pixel 5. Théoriquement, si elle pouvait développer un chipset avec la même technologie intégrée, elle pourrait obtenir un meilleur rendement énergétique.

Samsung va faire cavalier seul ?

Il ne serait pas très surprenant que Samsung fasse un tel choix. Construire ses propres puces serait probablement moins cher que de les acheter chez Qualcomm. Mais cela ne fonctionne que si ses performances, et d’autres capacités comme la prise en charge du réseau 5G peuvent réellement égaler (ou battre) ce que le Snapdragon 888 offre.

Nous devrons voir si le fait que Samsung ne figure pas sur la liste des partenaires de Qualcomm signifie réellement quelque chose, ou s’il s’agit d’une simple spéculation. Mais il est indéniable que l’industrie est en pleine mutation, et que cela ne peut que continuer.

Tags : Galaxy S21QualcommSamsungSnapdragon 888Snapdragon Tech Summit
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.