Fermer
Apps

Google Workspace sur iOS peut désormais modifier des fichiers Microsoft Office

Google Workspace sur iOS peut désormais modifier des fichiers Microsoft Office

Bien qu’il existe de nombreuses autres suites de productivité censées servir d’alternatives à Microsoft Office, toutes n’ont pas d’autre choix que d’ajouter le support du produit de Microsoft, simplement parce que celui-ci reste le produit numéro un sur ce marché particulier du logiciel.

Et c’est Google, qui investit massivement dans les applications Google Workspace, qui le sait le mieux, puisque le géant de la recherche annonce maintenant une mise à jour qui apporte les capacités d’édition de Microsoft Office à ses propres applications de productivité sur l’iPhone.

En d’autres termes, les utilisateurs de Google Docs, Sheets, et Slides qui utilisent ces applications sur leur iPhone sont désormais capables d’éditer des documents Microsoft Office également.

Google explique en quoi consiste cette nouvelle fonctionnalité :

  • Elle vous permet de modifier, de commenter et de collaborer sur des fichiers Microsoft Office en utilisant les puissants outils de collaboration en temps réel de Google Docs, Sheets et Slides.
  • Améliore les options de partage, améliore les contrôles de partage et elle réduit la nécessité de télécharger et d’envoyer par e-mail des pièces jointes
  • Rationalise les workflows en réduisant la nécessité de convertir les types de fichiers

Déjà disponible pour les utilisateurs

Cette fonctionnalité est déjà disponible aujourd’hui, et Google explique que tout le monde en dispose, tant les consommateurs que les entreprises. Ainsi, en plus des utilisateurs disposant d’un compte Google personnel, la nouvelle fonctionnalité est également disponible dans Google Workspace Essentials, Business Starter, Business Standard, Business Plus, Enterprise Essentials, Enterprise Standard et Enterprise Plus, ainsi que dans G Suite Basic, Business, Education, Enterprise for Education et Nonprofits.

La prise en charge de l’édition de Microsoft Office est déjà disponible sur les appareils Android et sur le Web, donc avec cette version, Google apporte enfin cette fonctionnalité dans toutes les versions de son application. La société explique que l’édition de documents Microsoft Office remplace le mode de compatibilité Office, également connu sous le nom de Quickoffice, qui faisait auparavant partie de sa suite de productivité, afin de permettre aux clients de travailler avec des fichiers créés dans la suite Microsoft.

Comment cela fonctionne-t-il ?

Les types de fichiers Office pris en charge par la nouvelle fonctionnalité de Google Workplace sur iOS comprennent les fichiers .doc,. docx,. dot, .xls,. xlsx,. xlt,. xlsm, et les fichiers. ppt,. pptx,. pps,. pot.

Voici comment vous pouvez ouvrir, ajouter, modifier et convertir des fichiers MS Office sur Google Workspace tout en l’utilisant sur iOS :

  • Ouvrez un fichier Office dans Google Docs, Sheets ou Slides en appuyant sur le fichier MS Office dans l’application de productivité de Google
  • Pour ouvrir et modifier un fichier, il suffit de cliquer sur Ouvrir un fichier sur votre appareil iOS. Ensuite, double-cliquez sur le mot que vous souhaitez modifier ou cliquez directement sur le lien Modifier sur Google Docs. Vous pouvez utiliser les marqueurs bleus pour sélectionner le texte à éditer.
  • Pour ajouter un fichier Office à Google Drive, il suffit d’ouvrir l’application Google Drive, de cliquer sur le signe « + » et de cliquer sur Télécharger. Trouvez le fichier à télécharger et cliquez dessus.
  • Vous pouvez convertir des fichiers Office en fichiers Google en ouvrant l’application et en cliquant sur le menu d’options situé à côté du fichier à convertir. Cliquez sur « Enregistrer sous » et choisissez ensuite Google Docs/Google Sheets ou Google Slides.
Mots-clé : iOSMicrosoftOffice
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.