Fermer
Google

G Suite devient Google Workspace, et veut unifier Gmail, Docs, Meet, Sheets et Agenda

Google annonce aujourd’hui un important changement de marque et de conception pour sa suite d’applications bureautiques, en rebaptisant G Suite d’un nouveau nom : Google Workspace. En plus de la nouvelle marque du produit qui comprend Gmail, Docs, Meet, Sheets et Agenda, de nouvelles fonctionnalités ont été conçues pour donner l’impression que tous ces produits sont mieux intégrés les uns aux autres.

En juillet, Google a commencé à intégrer les fonctions de Chat, de Meet, de Docs, etc. dans Gmail. En plus du nouveau nom, cette expérience intégrée est maintenant généralement accessible à tous les clients payants de Workspace. Google promet d’apporter Workspace au secteur de l’éducation, aux clients à but non lucratif et aux consommateurs « dans les prochains mois ».

Aujourd’hui encore, Google a fait savoir que Workspace compte désormais plus de 2,6 milliards d’utilisateurs actifs mensuels, contre 2 milliards pour G Suite en mars. C’est un bond impressionnant de 30 % en seulement 7 mois, mais la capacité de Google à convertir tous ces nouveaux utilisateurs en clients payants n’est pas claire. En effet, Google n’a pas donné de chiffre actualisé sur les clients payants — le dernier en date est encore de 6 millions d’entreprises payantes par mois en mars. Google espère qu’une nouvelle identité, de nouvelles fonctionnalités et une expérience intégrée permettront de convertir davantage d’entreprises à sa suite.

Une nouvelle image de marque pour ses produits populaires

Ainsi, dans le cadre de Google Workspace, l’entreprise déploie une nouvelle image de marque pour ses applications de productivité. Gmail — comme on l’a vu le mois dernier — recevra une nouvelle icône, avec Agenda, Drive, Docs et Meet qui suivront également dans les semaines à venir.

Dans les semaines à venir, les utilisateurs verront de nouvelles icônes en quatre couleurs pour Gmail, Drive, Agenda, Meet, et les outils de création de contenu collaboratif comme Docs, Sheets, Slides, qui ressemblent à la même famille de produits, et représentent l’engagement de Google Workspace à créer des expériences de communication et de collaboration immersives, le tout avec l’aide de Google.

La nouvelle icône Gmail suit l’orientation du design des applications Google modernes. Tout comme Maps et Photos cette année, le populaire service de messagerie adopte une icône qui exploite les quatre couleurs de Google, le bleu, le rouge, le jaune et le vert, pour former un « M ». Le rouge reste la couleur la plus utilisée, mais elle commence à disparaître petit à petit.

Toutes les anciennes icônes Gmail comportent une enveloppe. C’est maintenant seulement implicite, Google utilisant les espaces au-dessus et au-dessous du centre pour former une enveloppe. C’est astucieux, car toutes les icônes des smartphones modernes seront de toute façon placées sur un fond blanc. Ces icônes sont plus plates qu’auparavant, sans ombres, mais elles sont toutes superposées.

En attendant, Agenda reçoit un traitement analogue à la nouvelle icône Gmail en laissant tomber l’objet physique dont elle était auparavant inspirée. Il s’agit maintenant d’un carré dont le coin inférieur droit est plissé. Le bleu est la couleur principale, tandis que « 31 » se trouve au centre.

Google Drive est relativement inchangé, mais le triangle a des bords légèrement arrondis. Il y a également une très subtile touche de rouge après que l’icône n’ait eu auparavant que trois couleurs. C’est le changement le plus mineur, mais il finit par être l’un des plus charmants. Étant donné leur relation, Docs — qui remplace toutes les applications de l’éditeur — est en fait l’icône de Drive, mais sous la forme d’un rectangle dont le coin supérieur droit est plissé.

 

Les nouvelles icônes sont complétées par Google Meet. Là encore, le réalisme est abandonné pour une icône de caméra vidéo formée à partir de formes basiques.

Que pensez-vous de ce changement ?

Mots-clé : G SuiteGoogle Workspace
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.