close
Mobile

Samsung lance le chipset Exynos 1080 de 5 nm, probablement pour le Vivo X60

Samsung lance le chipset Exynos 1080 de 5 nm, probablement pour le Vivo X60

Comme promis, Samsung a officiellement dévoilé en Chine son tout premier chipset mobile de 5 nm, le Exynos 1080. Le géant coréen avait déjà commencé à parler de ce processeur et a révélé certaines de ses principales spécifications en début de semaine. Et hier, nous avons presque tout appris sur le chipset Exynos 1080, qui sera le premier processeur gravé en 5 nm, conçu pour les smartphones Android. Il suit les traces de du Apple A14 Bionic, qui a été le premier chipset mobile 5 nm au monde.

Le Exynos 1080 est le successeur du processeur Exynos 980 gravé en 8 nm de l’année dernière, qui se trouvait à bord de la série Vivo X30. Le Exynos 980 alimente également les smartphones Samsung de milieu de gamme les plus populaires tels que le Galaxy A51 5G et le Galaxy 71 5G. Le Exynos 1080 est un processeur octa-core basé sur l’efficace processus EUV FinFET de 5 nm. Il comprend 4 cœurs Cortex-A78 et 4 cœurs Cortex-A55.

Samsung suit l’architecture 1 +3 +4 pour le Exynos 1080. Vous obtenez un cœur Cortex-A78 cadencé à 2,8 GHz, trois cœurs Cortex-A78 cadencés à 2,6 GHz et quatre cœurs Cortex-A55 cadencés à 2,0 GHz. Le tout est couplé au GPU ARM Mali-G78 M10, et Samsung affirme que les performances du CPU et du GPU seront multipliées par deux par rapport à son prédécesseur.

Vous trouverez également un modem 5G intégré, qui supporte les réseaux mmWave et sub-6GHz. Samsung affirme que le Exynos 1080 peut offrir des vitesses de téléchargement maximales allant jusqu’à 5,1 Gb/s, ce qui est formidable. Vous trouverez également les dernières versions de Wi-Fi 6 et Bluetooth 5.2 pour compléter les options de connectivité. Le processeur prend en charge les écrans avec une résolution WQHD+ avec un taux de rafraîchissement de 90 Hz et les écrans full HD+ avec un taux de rafraîchissement de 144 Hz, ce qui est étonnant.

Des prouesses alléchantes

Nous pouvons nous attendre à voir de plus en plus de smartphones avec un taux de rafraîchissement élevé dans les mois à venir, car Xiaomi, OPPO et d’autres sont également censés intégrer une puce Exynos dans leurs smartphones.

Le chipset Exynos 1080 prend également en charge la dernière version de la RAM LPDDR5 et le stockage UFS 3.1 pour maximiser les performances au quotidien. Vous disposez également d’un NPU et d’un DSP dédiés pour gérer les tâches d’IA, les assistants vocaux et les exigeantes applications AR/VR. L’unité ISP (traitement du signal d’image) à bord de ce processeur prend en charge jusqu’à 6 capteurs. Il prend en charge l’enregistrement vidéo 4K à 60 FPS, ainsi que le HDR10+ et la prise en charge des couleurs sur 10 bits.

Il est également important de mentionner que Samsung utilise une nouvelle architecture AISP avec son Exynos 1080, qui utilise à la fois l’unité ISP et NPU pour le traitement avancé des images. Les capacités d’IA du chipset peuvent aider à mieux ajuster l’exposition, la balance des blancs, la saturation, et plus encore.

Premier Smartphone alimenté par le Exynos 1080

Quel sera le premier smartphone alimenté par le Exynos 1080 ? Vous devez avoir déjà vu les fuites et bien, elles sont vraies. Vivo sera le premier fabricant de smartphones à adopter le Exynos 1080 de Samsung. Les Vivo X60 et X60 Pro, qui seront bientôt lancés en Chine, seront probablement les premiers smartphones à être alimentés par ce chipset de 5 nm.

De plus, si vous ne le savez pas déjà, ce n’est pas le processeur phare de Samsung pour l’année prochaine. Le Exynos 2100 devrait prendre cette place et sera intégré à la prochaine gamme Galaxy S21, qui sera lancée plus tôt que d’habitude l’année prochaine. La série Galaxy S21 devrait arriver en janvier, contrairement au calendrier de lancement de février.

Tags : Exynos 1080SamsungVivo X60
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.