close
Périphériques

ARM a lancé un monstre de CPU qui va inquiéter Intel et AMD

ARM a lancé un monstre de CPU qui va inquiéter Intel et AMD

Les conceptions et les technologies de ARM alimentent pratiquement une grande partie des ordinateurs du monde, de ceux que nous mettons dans nos poches à ceux qui alimentent le cerveau de nos voitures.

Le seul segment que les puces ARM n’ont pas encore véritablement pris en charge est celui des ordinateurs de bureau et des ordinateurs portables. Cela pourrait changer rapidement, surtout avec l’arrivée massive des puces Apple Silicon dans quelques jours, et ARM elle-même lance un nouveau processeur Cortex-A78C qui, selon lui, devrait alimenter des appareils mobiles, c’est-à-dire des ordinateurs portables alimentés ARM, comme ceux de Microsoft.

ARM a annoncé en mai dernier la technologie qui alimentera la prochaine génération de processeurs mobiles et embarqués. Il s’agit notamment du processeur Cortex-A78 et du GPU Mali-G78 correspondant. Ces derniers peuvent être principalement destinés aux appareils mobiles, mais ARM crée également des variantes pour répondre à d’autres segments informatiques, comme le Cortex-A78AE pour les ordinateurs automobiles.

La société annonce maintenant le Cortex-A78C comme un produit de calcul évolutif et sécurisé pour les ordinateurs portables.

L’une des principales différences avec son homologue mobile est que les configurations octa-core et hexa-core seront principalement composées de « gros » cœurs, alors que les smartphones sont souvent équipés d’un mix big.LITTLE. Avec une mémoire cache L3 accrue de 8 Mo, cela promet que le CPU est capable de gérer des charges de travail plus lourdes et multi-threaded que même les smartphones de jeu les plus puissants.

Pas de date

Bien entendu, de tels systèmes peuvent également être utilisés dans les jeux, notamment lorsqu’ils sont associés à un GPU Mali-G78. Mais au-delà de ces cas d’utilisation habituels, ARM se vante que le nouveau Cortex-A78C offre une sécurité accrue des données et des appareils, ce qui est souvent plus pertinent pour les ordinateurs utilisés dans les entreprises et les bureaux, comme les portables.

Aussi intéressant que cela puisse paraître, ARM ne fabrique pas elle-même ces processeurs et ne les vend pas directement. Il appartiendra à ses partenaires fabricants de concéder sous licence la conception et la propriété intellectuelle pour créer des puces qui seront effectivement placées à l’intérieur des produits destinés au grand public.

ARM ne dit pas encore quand ces produits seront réellement disponibles. La question de savoir si ces produits seront capables de prendre en charge la prochaine première génération de MacBook en Apple Silicon est peut-être encore plus importante.

Tags : AMDARMCortex-A78CCPUIntel
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.