Fermer
Smartphones

Huawei tease qu’elle lancera ses smartphones Mate 40 le 22 octobre

Huawei tease qu'elle lancera ses smartphones Mate 40 le 22 octobre

Les fabricants de smartphones ont lancé des smartphones cette année comme sur des roulettes, malgré les revers et les retards dus à la pandémie de COVID-19. Cependant, Huawei n’avait pas seulement à s’inquiéter des effets collatéraux liés au coronavirus et, pendant un certain temps, nous pensions que la compagnie ne ferait pas parler d’elle cette année. Malgré tout cela, le géant chinois en proie à des difficultés affichera son meilleur visage dans le courant du mois lorsqu’il dévoilera sa gamme de smartphones Mate 40, ce qui pourrait bien être son dernier smartphone Android « normal ».

Huawei a tweeté qu’elle dévoilera sa série de smartphones Mate 40 le 22 octobre, probablement le dernier de ses smartphones à avoir des puces Kirin — du moins dans un avenir prévisible — en raison de la pression économique actuelle des États-Unis.

Richard Yu, PDG de la division consommateurs de Huawei, a déclaré lors d’une conférence le 7 août que « cette année pourrait être la dernière génération de puces Kirin haut de gamme de Huawei ». Les États-Unis ont accusé Huawei de construire des portes dérobées dans les infrastructures de réseau, soi-disant pour aider les efforts d’espionnage du gouvernement chinois. Huawei a nié les accusations d’espionnage de l’administration Trump.

Mais, l’administration Trump a placé Huawei et 114 de ses filiales sur sa liste d’entités en mai 2019, ce qui signifie que les entreprises américaines n’ont pas pu vendre de technologie à la société sans l’approbation explicite du gouvernement américain.

Cela signifiait également que Google ne pouvait pas faire d’affaires avec Huawei, empêchant Huawei d’obtenir une licence Android et empêchant les applications Google d’être installées sur les appareils de Huawei. En mai, le ministère américain du Commerce a publié une règle d’exportation modifiée pour bloquer les livraisons de semi-conducteurs à Huawei.

Un smartphone intrigant

Cette règle d’exportation empêchait les fabricants étrangers de semi-conducteurs qui utilisent des logiciels et des technologies américaines dans leurs activités d’expédier leurs produits à Huawei sans avoir obtenu au préalable une licence des États-Unis. La société Taiwan Semiconductor Manufacturing Co. (TSMC), le plus grand fabricant de semi-conducteurs au monde, aurait arrêté les commandes de l’unité HiSilicon de Huawei en mai, suite à la nouvelle règle américaine.

On ne sait pas encore quand les appareils Mate 40 seront livrés aux clients, mais des rumeurs laissent entendre que Huawei lancera les éditions Mate 40 et Mate 40 Pro. Le Mate 40 Pro devrait avoir un écran de 6,7 pouces, le Mate 40 arrivant à 6,5 pouces. Selon Android Authority, le prix des appareils pourrait se situer entre 1 200 et 1 300 euros.

Tous les yeux seront tournés vers Huawei le 22 octobre, même peut-être ceux qui ne sont pas intéressés par l’achat d’un Mate 40 ou d’une de ses variantes. Le fait d’être le dernier du genre pourrait également jouer en sa faveur, car les collectionneurs pourraient vouloir s’emparer d’un morceau de l’histoire des smartphones avant qu’il ne devienne simplement une note de bas de page.

Mots-clé : HuaweiKirin 990Mate 40
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.