Fermer
Smartphones

Le Huawei Mate 40 sera le dernier smartphone phare équipé d’un processeur Kirin

Le Huawei Mate 40 sera le dernier smartphone phare équipé d'un processeur Kirin

Huawei est peut-être le premier fabricant de smartphones au monde en ce moment pour ce qui est du nombre d’appareils expédiés. Mais en raison des mesures prises par le gouvernement américain, la société va bientôt avoir du mal à s’approvisionner en composants pour ses smartphones.

En fait, elle ne pourra même plus continuer à fabriquer ses propres puces pour ses smartphones pendant longtemps. Le PDG de Huawei, Richard Yu, déclare que le futur Huawei Mate 40 sera le dernier vaisseau amiral de la société à être équipé d’un processeur Kirin haut de gamme.

Cette annonce intervient quelques mois après que le gouvernement américain a effectivement empêché les entreprises américaines de faire des affaires avec Huawei.

Cela signifie que non seulement Huawei ne peut pas acheter de pièces détachées à des sociétés américaines comme Qualcomm. Mais à partir du 15 septembre 2020, cela signifie également que les entreprises étrangères comme le fabricant de puces taïwanais TSMC ne peuvent plus utiliser les équipements achetés à des entreprises américaines pour fabriquer les propres processeurs de Huawei pour la société électronique chinoise.

Comme le souligne un récent article de Bloomberg, cela signifie qu’il est probable que Huawei devra à l’avenir acheter des puces à MediaTek ou à d’autres fabricants de puces tiers basés en dehors des États-Unis, puisque la commande américaine ne semble pas l’interdire.

Se tourner vers une puce de MediaTek ?

On ne sait pas très bien ce que cela signifiera pour l’avenir de Huawei dans le domaine des smartphones. Alors que les puces Kirin de la société ont été très compétitives avec les derniers processeurs de Qualcomm et de Samsung, MediaTek est plus connu pour ses processeurs destinés aux appareils d’entrée et de milieu de gamme. La société propose quelques puces haut de gamme telles que la MediaTek Dimensity 1000, mais elles n’ont pas été largement adoptées.

Ce n’est pas la première fois que Huawei est touchée par des sanctions américaines. L’année dernière, la société a commencé à expédier ses smartphones Android sans avoir accès à la boutique Google Play Store ou à d’autres applications Google officielles telles que Gmail, YouTube, Chrome et Google Maps. Mais cela ne semble pas avoir été suffisant pour empêcher la société de prendre la première place dans les ventes de smartphones au cours du dernier trimestre… en grande partie grâce à la force de Huawei sur son marché d’origine, la Chine.

Il est donc peut-être trop tôt pour écarter l’entreprise. Mais pour l’instant, Yu indique que la disponibilité du prochain Huawei Mate 40 sera probablement limitée, en raison des problèmes d’approvisionnement en puces.

Mots-clé : HuaweiKirinMate 40
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.