Fermer
Périphériques

Le disque SSD NVMe chiffré ArmorLock de WD veut faciliter la protection des données locales

Le disque SSD NVMe chiffré ArmorLock de WD veut faciliter la protection des données locales

Une grande partie de la protection des données des utilisateurs se fait souvent dans le contexte du cloud ou de l’Internet, où les données sont souvent vulnérables à l’espionnage et au détournement. Cependant, les données stockées sur le stockage local sont tout aussi vulnérables, voire plus, notamment lorsqu’il s’agit de stockage externe portable. Le chiffrement est, bien sûr, une option, mais c’est le prix à payer pour la rapidité et la flexibilité.

Western Digital se vante que son nouveau SSD NVMe chiffré ArmorLock peut combiner la sécurité et la vitesse.

« Les données numériques constituent un avantage compétitif de taille pour nos clients. Dans de nombreuses industries, le chiffrement est devenu incontournable pour protéger ces ressources. Nous avons développé la plateforme ArmorLock pour garantir la confidentialité des données des professionnels en évitant les accès frauduleux, sans pour autant entraver l’accès à ces contenus » souligne Jim Welsh, Vice-Président Senior et DG des Solutions Grand Public chez Western Digital. « En intégrant cette nouvelle plateforme à nos nouveaux disques SSD NVMe de pointe, nous accompagnons les professionnels qui peinent à sécuriser leurs contenus avant de les stocker à grande échelle, et ce avec un accès très rapide ».

Il est évident que le chiffrement entraînera toujours des problématiques, notamment par le matériel nécessaire au chiffrement et au déchiffrement des données, ainsi que par le matériel permettant de conserver des clés sécurisées. Il y a aussi la faute humaine lorsque vous envisagez d’utiliser le même périphérique de stockage dans un cadre collaboratif, comme le fait de devoir transmettre des clés de déchiffrement.

Western Digital a développé sa nouvelle plateforme de sécurité ArmorLock pour faire face à cette dernière problématique, principalement en utilisant les mêmes fonctions de sécurité strictes que celles que nous utilisons déjà sur nos smartphones. En résumé, cela signifie qu’il faut laisser un disque chiffré se déverrouiller à l’aide d’une empreinte digitale, d’un visage ou du code d’accès de votre smartphone.

Et, bien sûr, vous utiliserez votre smartphone pour faire cela.

Quand même 600 euros

C’est ce confort que le nouveau disque SSD NVMe chiffré essaie de vendre. En plus de la simple action de déverrouiller le disque en utilisant les fonctions de sécurité biométriques de votre propre smartphone, les responsables peuvent également faciliter l’attribution d’un accès aux membres d’un groupe à partir de la même application ArmorLock. Plus besoin d’enregistrer des codes PIN sur des disques qui peuvent être perdus ou volés. La plateforme de Western Digital vous permet également de suivre le dernier emplacement connu du disque dur ou même de l’effacer et de le reformater à distance, tout comme un smartphone.

Le WD ArmorLock portable SSD est doté d’une vitesse de lecture/écriture de 1 000 Mo/s, grâce à un port USB SuperSpeed de 10 Gb/s. Disponible dans une capacité de 2 To, le disque est maintenant prêt à l’achat pour 599,99 euros. Bien sûr, l’application ArmorLock est gratuite, mais elle n’est compatible qu’avec iOS et macOS.

Mots-clé : ArmorLockWDWestern Digital
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.