Fermer
Web

Zoom a vu son chiffre d’affaires quadrupler au second trimestre

Zoom a vu son chiffre d'affaires quadrupler au second trimestre

Zoom a gagné plus d’argent que jamais au deuxième trimestre 2020. Avec 663,5 millions de dollars, la plateforme de visioconférence a généré plus de quatre fois les revenus qu’elle avait à la même période l’année dernière — 145,8 millions — et elle augmente ses projections pour le prochain exercice financier.

La société a également ajouté des centaines de milliers de nouveaux utilisateurs payants importants tels que ExxonMobil et Activision Blizzard. Zoom affirme qu’elle héberge maintenant environ 370 200 clients avec plus de 10 employés, soit une augmentation de 458 % par rapport au deuxième trimestre de l’année précédente.

Comme de plus en plus de personnes travaillent à domicile, les entreprises sont désormais fortement dépendantes des services de communication à distance pour rester connectées et Zoom est apparu comme l’un des principaux gagnants de ce changement.

Dans son discours d’ouverture de l’appel aux résultats, le directeur financier Kelly Steckelberg a déclaré que près de 81 % de la hausse du chiffre d’affaires de l’entreprise était due aux abonnements fournis aux nouveaux clients et le reste aux clients existants. Au cours de son dernier trimestre, les revenus de Zoom ont également augmenté de 170 % pour atteindre 328 millions de dollars.

« Notre capacité à garder les gens connectés dans le monde entier, associée à notre solide exécution, a conduit à une croissance des revenus de 355 % d’une année sur l’autre au deuxième trimestre et nous a permis d’augmenter nos perspectives de revenus à environ 2,37 milliards à 2,39 milliards de dollars pour l’année fiscale 21, soit une augmentation de 281 % à 284 % d’une année sur l’autre », a déclaré Eric Yuan, PDG de Zoom, dans un communiqué.

Une image ternie

Mais cette poussée de trafic a eu un coût pour Zoom. Au cours des derniers mois, le logiciel de la société a été au centre de plusieurs rapports qui ont critiqué le laxisme de ses mesures de sécurité. En avril, Zoom a également été pris en flagrant délit de publication de déclarations de chiffrement trompeuses sur son site Web. De plus, elle a subi de multiples pannes généralisées, dont la plus récente a eu lieu il y a tout juste une semaine. La décision de Zoom de laisser les utilisateurs sur le plan gratuit en dehors des nouvelles protections de la vie privée — afin d’aider le FBI à attraper les intrus — n’a pas non plus été bien accueillie.

En réponse, Zoom a mené une enquête de sécurité de 90 jours sur ses systèmes et a annoncé la possibilité d’activer le chiffrement de bout en bout des appels.

« Bien que l’initiative de 90 jours soit terminée, les questions de sécurité et de vie privée resteront une partie importante de la stratégie et de l’ADN de Zoom à l’avenir, alors que nous nous efforçons de maintenir la confiance de nos clients et des autres parties prenantes », a ajouté Yuan.

Mots-clé : télétravailZoom
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.