Fermer
Google

Google poursuivi en justice pour avoir suivi les utilisateurs sans leurs consentements

Google poursuivi en justice pour avoir suivi les utilisateurs sans leurs consentements

Dans ce qui pourrait sembler une fois de plus du déjà vu pour les gens de Mountain View, Google pourrait faire face à un autre procès collectif potentiel aux États-Unis. En effet, Google fait face à un autre procès lié à la vie privée, celui-ci alléguant que l’entreprise suit les utilisateurs même après qu’ils aient désactivé tout suivi.

Le procès, intenté devant le tribunal de district américain de San José, prétend que Google utilise Firebase pour continuer à surveiller les utilisateurs et à adapter les annonces à leur intention.

La base de données Firebase de Google est utilisée pour les notifications, les alertes, le stockage des données, les annonces et le suivi des problèmes logiciels, ainsi que pour les interactions avec les utilisateurs, comme les clics. De nombreux développeurs utilisent l’outil dans leurs applications.

Selon Reuters, le procès allègue que « même lorsque les consommateurs suivent les instructions de Google et désactivent le suivi de l’activité Web et applicatif dans leur “contrôle de la vie privée”, Google continue néanmoins à intercepter l’utilisation des applications des consommateurs et les communications et informations personnelles relatives à la navigation dans les applications ».

Le procès affirme également que Google utilise Firebase pour adapter ses publicités, l’utilisant effectivement comme un outil de suivi de bout en bout. L’entreprise qui intente le procès cherche à obtenir le statut d’action collective. Les plaignants réclament des dommages et intérêts non spécifiés pour de prétendues violations des lois américaines sur les écoutes téléphoniques et des lois locales sur la protection de la vie privée en Californie.

D’autres procès

Ce n’est pas le seul procès auquel Google est confronté pour avoir ignoré les paramètres d’exclusion. Au début de l’année, le procureur général de l’Arizona, Mark Brnovich, a intenté une action en justice contre la société pour avoir continué à suivre les utilisateurs après leur désengagement.

Il va sans dire que ce n’est pas une bonne chose pour Google, alors que l’entreprise fait l’objet d’une surveillance accrue aux États-Unis et dans l’Union européenne pour des questions de protection de la vie privée et des pratiques anticoncurrentielles.

Mots-clé : Googleprocès
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.