Fermer
Tests

Test des Surface Earbuds de Microsoft : un excellent premier modèle

Test des Surface Earbuds de Microsoft : un excellent premier modèle

Les écouteurs Surface Earbuds de Microsoft sont enfin arrivés sur le marché très concurrentiel des écouteurs sans fil. Les premiers écouteurs de Microsoft coûtent 219,99 euros et offrent 8 heures d’autonomie sur une seule charge, une bonne qualité audio et des outils de productivité très intéressants.

Mais malgré tous ses bons côtés, le marché très bondé pourrait lui être fatal. De nos jours, vous vous attendez à disposer d’un système actif d’élimination du bruit et d’une application complémentaire étoffée.

Mais si vous êtes un aficionado de Microsoft, les Surface Buds méritent votre attention comme nous allons le voir dans la suite de ce test.

Dans la boîte :

  • Deux Surface Earbuds, étui de chargement
  • 3 paires d’embouts en silicone (tailles S/M/L)
  • Câble USB-C vers USB-A
  • Guide de démarrage rapide
  • Documentation relative à la sécurité et à la garantie

Surface Earbuds: design

Lorsque j’ouvre le boîtier de charge des Surface Earbuds, les grands ronds et le couvercle ressemblent à Wall-E. Les écouteurs sont pour la plupart en plastique de couleur gris clair (glacier). Le haut du rond est brillant tandis que la base est mate.

Directement sous le rond se trouve une fine grille cachant deux microphones et une paire de connecteurs magnétiques avec un embout en silicone doux au toucher à l’extrémité. Vous trouverez une autre grille à l’extrémité étroite de l’embout qui protège les conducteurs. Comme la plupart des écouteurs haut de gamme, les Surface Earbuds ont un indice IPX4, ce qui signifie qu’ils sont résistants à l’eau.

Le boîtier de charge ressemble à une grande boîte à pilules et est fabriqué dans le même plastique brillant que le haut des écouteurs. Le haut du couvercle est estampillé d’un logo Microsoft gris foncé. Vous trouverez un port USB Type-C à l’arrière et un bouton d’appairage en dessous.

Avec un diamètre de 19,9 mm, les Surface Earbuds sont certainement les écouteurs sans fil les plus larges que j’ai jamais utilisés. Ils sont plus grands et plus lourds (7,2 g) que les AirPods Pro, ou encore les récentes OnePlus Buds que j’ai pu tester. Le boîtier de charge des Surface Earbuds est également plus grand, mesurant 75 x 33,2 x 25 mm, que celui des AirPods Pro.

Malheureusement, on peut regretter que Microsoft n’ait pas ajouté d’autres coloris pour ses écouteurs. En effet, la firme aurait pu utiliser certaines des couleurs de sa gamme Surface et différents claviers Type Cover.

Forme et confort

Les Surface Earbuds ne sont pas les plus jolis écouteurs sans fil que j’ai pu avoir sous la main, mais bon sang, ils sont très confortables. Est-ce aussi confortable que les AirPods Pro ? Ça va dépendre de votre affinité avec de tels écouteurs, mais franchement ils sont parmi les plus agréables que j’ai pu avoir dans les oreilles.

La première chose que j’aime dans les Surface Earbuds, c’est que je n’ai pas besoin de jouer au twister pour bien les positionner dans mes oreilles. Au lieu de cela, je les ai simplement mis en place et les larges embouts en silicone se sont posés avec une grande douceur sur quatre points de mon oreille. J’ai vite oublié que je les portais, même après avoir écouté de la musique pendant un long trajet de deux heures.

Surface Earbuds: configuration et contrôles

Les Surface Earbuds sont prêts à se connecter dès que vous ouvrez le couvercle. À la seconde où j’ai placé les écouteurs dans mes oreilles, une voix féminine a gentiment mentionné qu’ils étaient prêts à être appairé, demandant d’aller dans le menu Bluetooth et de sélectionner les écouteurs. Une fois fait, j’ai eu la mention que les Surface Earbuds et le Surface Book 3 étaient parfaitement reliés.

Si vous possédez un PC de la gamme Surface, la technologie Swift Pair des écouteurs se met en marche et vous permet de réaliser l’appairage quasi instantanément, ce que les propriétaires de dispositifs iOS et macOS apprécient avec les AirPods Pro. Les Surface Earbuds peuvent être couplés à un maximum de 7 appareils, mais il ne peut y avoir qu’une seule connexion active à la fois.

Cette limitation de l’appairage actif est très frustrante car elle empêche les utilisateurs de passer sans effort de l’utilisation du smartphone à la vidéoconférence sur PC. Au lieu de cela, les utilisateurs doivent forcer la déconnexion (désactiver le Bluetooth) d’un appareil, se connecter à l’autre et espérer que tout cela fonctionne. Parfois, ça marche, parfois non. Bien qu’ennuyeux, c’est exactement comme ça que fonctionne le Bluetooth, et je ne sais pas comment Microsoft peut résoudre ce problème, mais j’aimerais que ce soit possible.

Une grande surface très appréciée

Bien évidemment, toute cette surface supplémentaire est utile. Blagues à part, les gros ronds des Surface Earbuds vous offrent beaucoup d’espace pour saisir des commandes tactiles. Sur l’écouteur de droite, j’ai augmenté et baissé le volume en faisant glisser l’écouteur vers le haut ou vers le bas et j’ai mis en lecture/pause la musique ou répondre/terminer des appels en faisant un double tapotement rapide. Une longue pression appelle votre assistant numérique. Si vous avez besoin de sauter des pistes, faites glisser votre doigt vers l’avant ou vers l’arrière sur l’écouteur de gauche.

En pratique, les commandes sont presque infaillibles car mes doigts avaient beaucoup d’espace pour manœuvrer et les écouteurs sont assez indulgents. Si vous n’êtes pas sûr de toucher le bon endroit sur les écouteurs, vous entendrez un léger clic lorsque vous aurez activé un geste.

Étonnamment, Microsoft n’a pas ajouté de fonction de pause automatique qui arrête la musique lorsque vous retirez un écouteur de votre oreille. C’est une étrange omission, car on s’attendait à voir cette fonctionnalité sur une paire d’écouteurs haut de gamme.

Microsoft 365, le gros plus

Vous avez Office 365 dans les écouteurs ! J’avoue que je ne savais pas qu’elle utilité j’allais trouver dans Office pour aller avec des écouteurs, mais l’expérience est assez fun. Regarder Microsoft Word effectuer des dictées par les écouteurs a été une révélation. La dictée réelle était rapide et très précise. Évidemment j’ai dû corriger quelques erreurs grammaticales, mais la rédaction d’articles par la voix a été une excellente expérience. Pour les utilisateurs d’Outlook, les Surface Earbuds peuvent également vous lire vos e-mails.

Dans l’ensemble, les fonctionnalités sont plutôt cool si vous êtes un gros utilisateur de l’écosystème d’Office 365.

Surface Earbuds: application

Vous ne pouvez pas avoir un ensemble d’écouteurs vraiment sans fil sans une application complémentaire. C’est pourquoi Microsoft propose l’application gratuite Surface Audio (Android, iOS) qui, une fois couplée aux écouteurs, permet de lire quelques vidéos d’apprentissage. Quand tout cela est fait, vous avez accès à quelques fonctionnalités.

Bien qu’il existe une section de personnalisation et de contrôle des appareils, vous ne pouvez modifier que le nom des écouteurs et la langue par défaut dans le premier cas, et activer et désactiver les commandes tactiles dans le second. Il aurait été bien d’avoir la possibilité de modifier les gestes tactiles. Il existe un égaliseur qui vous donne cinq préréglages (Flat, Classique, Jazz, Pop et Rock), mais vous ne pouvez pas créer de réglages personnalisés.

Il manque autre chose ? Une fonction « Trouver mes écouteurs » qui peut être pratique si vous êtes du genre à égarer vos objets. De plus, pour une raison quelconque, vous ne pouvez pas voir l’autonomie de la batterie du boîtier de charge qui les accompagne.

Surface Earbuds: qualité audio

Microsoft a le don d’offrir une qualité sonore impressionnante avec peu de matériel. Il suffit de regarder la gamme de PC Surface pour voir qu’elle sait comment obtenir un son de qualité et puissant avec un petit haut-parleur. Ce talent audio se traduit bien dans ses Surface Earbuds.

Sont-ils les meilleurs du marché ? Je ne sais pas ; il y a beaucoup de subjectivité dans cette affirmation. Et comme ces écouteurs ne vont pas dans le canal auditif, le volume et les basses ne seront pas aussi intenses que certaines autres options. Ce que je peux vous dire, c’est que je pense qu’ils ont un son formidable.

Le son est net et dynamique, mais il reste très agréable, et se situe dans une fourchette très moyenne en matière de puissance. Comme dit plus haut, à l’aide de l’équaliseur je vous recommande d’augmenter un peu les basses si vous préférez une expérience plus riche en basses.

Comme je l’ai déjà mentionné, il n’y a absolument aucune capacité de réduction du bruit. Microsoft répondra à ce besoin avec les Surface Headphones 2, mais les Surface Earbuds ont un objectif différent. Microsoft considère qu’ils peuvent être utilisés toute la journée au bureau ou à la maison, où le bruit de fond n’est pas un problème.

Les microphones sont également particulièrement performants. Il n’est pas évident que Microsoft excelle ici par rapport à la concurrence, mais ils ne sont pas à la traîne non plus.

Surface Earbuds: autonomie

Pour la batterie, Microsoft promet 8 heures d’utilisation par charge, avec deux recharges supplémentaires grâce au boîtier qui les accompagne — soit 24 heures. J’ai porté ces écouteurs pendant près de 3 heures à écouter de la musique, puis 2 h à jouer à Call Of Duty, et même après cela, les écouteurs avaient encore une autonomie de 43 %. Autrement dit, on est très proche de l’estimation faite par Microsoft.

En les laissant dans la boîte pendant 10 minutes, vous gagnez 1 heure d’utilisation supplémentaire, ce qui est un vrai plus.

Il est à noter que l’écouteur de droite a tendance à avoir un pourcentage de batterie plus faible que celui de gauche. Ce comportement est probablement dû au fait que le droite est le « maître », et il est donc plus sollicité.

Surface Earbuds: verdict

Avec cette première génération d’écouteurs véritablement sans fil, Microsoft a prouvé qu’elle pouvait créer des casques impressionnants et compétitifs dans un marché de plus en plus saturé. Si les Surface Earbuds ont un aspect différent, avec un design audacieux, ils se distinguent de la concurrence.

Là où les Surface Earbuds prennent le dessus, c’est au niveau du confort, de l’autonomie et de la qualité audio. Microsoft a l’intention de vous les faire porter toute la journée, et cet objectif est atteint. Mais si la qualité audio et l’autonomie sont excellentes, c’est le prix par rapport aux fonctionnalités qui font des Surface Earbuds un produit difficile à vendre. Sans recharge sans fil pour le boîtier qui les accompagne, sans possibilité de voir combien de batterie il reste dans ce boîtier, sans détection intra-auriculaire, sans suppression active du bruit, le prix de 220 euros est difficile à justifier.

Pour l’instant, les écouteurs Surface Earbuds sont un excellent choix pour les personnes profondément investies dans l’écosystème Microsoft.

Noter cet article

Design 9
Caractéristiques 8
Autonomie 9
Logiciel 7.5

Résumé

8.4 Très bon Vous vous ferez votre propre opinion sur le look « distinctif », mais la première tentative de Microsoft de créer de véritables écouteurs intra-auriculaires sans fil doit être considérée comme un succès. Le son que les Surface Earbuds produisent est équilibré et agréable, et pour les utilisateurs dévoués de Microsoft, elles sont en passe d’atteindre le statut de « solution facile ».

Mots-clé : MicrosoftSurface Earbuds
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.