Fermer
Smartphones

Motorola revient sur le marché du flagship avec le Edge+ à 1199 euros

Face à la horde de smartphones haut de gamme et à leur prix croissant, Motorola a décidé de diluer sa populaire gamme de smartphones Moto Z avec des spécifications de milieu de gamme. La société n’a pas lancé de smartphone phare depuis des années et cela change aujourd’hui avec le Motorola Edge+.

Il s’agit d’une nouvelle tentative de développer un flagship bien équilibré et doté de nombreuses fonctionnalités, avec un écran moderne, un processeur Snapdragon 865, une caméra dotée d’un capteur avec beaucoup de mégapixels et une charge sans fil.

Motorola Edge+ : spécifications et caractéristiques

En commençant par la conception, vous allez retrouver des éléments de ressemblance à la gamme OnePlus 8. Le Motorola Edge+ comprend un écran incurvé avec un trou à l’écran à l’avant et un module à 4 caméras à l’arrière. Le capteur d’empreintes digitales se trouve sous l’écran et vous disposez également d’une prise casque de 3,5 mm.

Le Motorola Edge+ est équipé d’un écran OLED de 6,7 pouces d’une résolution full HD+ avec un format 21:9 et un taux de rafraîchissement de 90 Hz. Il y a une découpe en haut à gauche et il abrite un capteur de 25 mégapixels.

L’écran est incurvé sur les deux bords pour donner au smartphone une impression plus moderne et plus immersive. Mais ce n’est pas tout. Le Motorola Edge+ intègre également quelques fonctionnalités logicielles supplémentaires pour donner à l’écran incurvé un dynamisme supplémentaire. Vous pouvez toucher les bords incurvés pour accéder à vos applications préférées, activer les boutons virtuels pendant le jeu, et les bords s’illuminent lorsqu’une notification ou un appel arrive.

Sous le capot, le Motorola Edge+ est alimenté par le processeur Snapdragon 865, associé à 12 Go de RAM LPDDR5 et 256 Go de stockage UFS 3.0. Il est également équipé d’une énorme batterie de 5 000 mAh, ainsi que d’un système de charge avec ou sans fil de 18 W. Oui, le Motorola Edge+ offre également une prise en charge de la recharge sans fil, ce qui en fait un flagship très complet. Trois microphones ont également été utilisés, et bien sûr, il y a une connectivité Bluetooth 5.1 et du Wi-Fi 6.

Beaucoup de mégapixels

Parlons maintenant de la caméra. Conformément à la myriade de rumeurs, le Motorola Edge+ a apporté un capteur photo principal de 108 mégapixels (déjà vu sur le Galaxy S20 et le Mi MIX Alpha). Il y a aussi un téléobjectif de 8 mégapixels avec un zoom optique 3x, un objectif ultra-large de 16 mégapixels avec un angle de vision de 117 degrés et un capteur ToF (Time Of Fight). L’objectif ultra-large est également capable de capturer des clichés macro tandis que le capteur photo principal vous permet également de réaliser des vidéos en 6K.

Comme vous vous en doutez, il existe également diverses fonctionnalités logicielles. Le mode portrait est disponible en photos et en vidéo, avec l’effet bokeh HDR dans les images fixes. Il y a un support de vision nocturne pour la caméra frontale. Pour la vidéo, Motorola fait des choses comme la correction d’horizon en temps réel (+/— 5 degrés) et la possibilité de capturer une image fixe de 20 mégapixels pendant que vous enregistrez simultanément des séquences.

Toujours une excellente expérience logicielle

Pour ce qui est des logiciels, il y a ce que Motorola prétend être une version « stock » d’Android 10. Plutôt que d’essayer de réinventer la roue et de refaire ce que Google fait, l’accent a été mis sur des changements réellement utiles. Les fonctionnalités des précédents smartphones Moto, comme le geste de lancement de la caméra au poignet, et le mouvement pour allumer la lampe de poche, sont présentes.

Motorola vise à amener les propriétaires du Edge + vers Android 11 « le plus rapidement possible » et s’engage à effectuer des mises à jour de sécurité trimestrielles pendant au moins deux ans.

Motorola Edge : caractéristiques et spécifications

L’entreprise a également lancé un smartphone 5G de milieu de gamme, le Motorola Edge, en même temps que son tout nouveau vaisseau amiral. Il conserve les mêmes éléments de conception et d’affichage, notamment des bords incurvés et un taux de rafraîchissement de 90 Hz. Toutefois, vous remarquerez quelques différences essentielles sous le capot et dans le domaine de la photo par rapport à la variante « Plus ».

Le Motorola Edge est alimenté par le processeur Snapdragon 765G de Qualcomm, associé à seulement 4 Go de RAM et 128 Go de stockage. Il y a également un support de la 5G, mais l’appareil ne supporte que les fréquences inférieures à 6 GHz et non les ondes millimétriques.

Dans le domaine de l’optique, le Motorola Edge est équipé d’une matrice de quatre caméras avec un capteur photo principal de 64 mégapixels. Il y a également un téléobjectif de 8 mégapixels avec un zoom optique 2x, un capteur photo ultra-large de 16 mégapixels avec un angle de vision de 117 degrés et un capteur ToF.

Enfin, le Motorola Edge est doté d’une batterie plus petite de 4 500 mAh, et compatible avec une charge rapide de 18 W en filaire. Il n’y a pas de charge sans fil, mais ce smartphone a été conçu pour être une très bonne offre de milieu de gamme.

Prix et disponibilité

Comme certains d’entre vous le savent peut-être déjà, Motorola est prêt à affronter les autres véritables fleurons de la gamme, comme ceux de Samsung et OnePlus. Ainsi, le Motorola Edge+ est proposé à 1 199 euros et se décline en deux couleurs attrayantes, à savoir Thunder Grey et Smoky Sangria. Il sera disponible aux États-Unis le 14 mai en exclusivité chez Verizon Wireless et sera disponible à partir du mois de mai dans différents pays d’Europe.

Le Motorola Edge sera disponible en France et dans différents pays d’Europe à partir du mois de mai au prix de 599 € dans les coloris Midnight Magenta et Solar Black.

Mots-clé : EdgeEdge PlusMotorola
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.