Fermer
Réseaux sociaux

Voici comment Facebook et Instagram personnalisent votre expérience

Voici comment Facebook et Instagram personnalisent votre expérience

De nos jours, il n’est pas vraiment surprenant que les services Internet accumulent une multitude de données provenant de chaque utilisateur, en particulier ceux qui offrent ces services gratuitement. Le plus souvent, cette activité de collecte de données est expliquée comme un moyen d’améliorer l’expérience de l’utilisateur, principalement en personnalisant ce que les utilisateurs voient pour que le contenu corresponde à ce qui pourrait les intéresser.

Bien entendu, tout cela est invisible pour l’utilisateur, ce qui a fait l’objet de nombreux débats et d’une législation importante. Comme le souligne Engadget, et conformément à ces lois, Facebook et Instagram mettent à jour leurs outils de téléchargement de données pour inclure non seulement vos données mais aussi les informations qu’ils utilisent pour déduire ce que les utilisateurs aiment.

Facebook ne garde donc plus secrètes les données qu’elle collecte auprès des utilisateurs. Les lois sur la vie privée aux États-Unis et en Europe lui ont pratiquement forcé la main pour permettre aux utilisateurs de télécharger les données que le géant des réseaux sociaux a sur vous. La plupart des utilisateurs ne s’en préoccuperont probablement pas, mais c’est un outil essentiel pour les chercheurs et les défenseurs de la vie privée de voir exactement ce que Facebook utilise pour améliorer l’expérience des utilisateurs.

La dernière mise à jour ajoute encore plus de données à celles que vous pouvez télécharger lorsque vous sélectionnez “Télécharger vos informations sur Facebook” ou “Télécharger vos données sur Instagram“.

Plus précisément, ce nouvel ensemble comprend vos interactions sur ces réseaux sociaux. Ce n’est pas seulement vos propres messages ou même votre liste d’amis, mais des actions comme l’ajout de personnes, l’appréciation d’une page ou d’un message, et plus encore. Par exemple, sur Facebook, cela peut vous montrer qu’elle recommande du contenu lié au rugby parce que vous avez partagé un article sur le rugby avec un ami. Et sur Instagram, vous pourrez voir les catégories attribuées à certains comptes – comme le sport – qui sont utilisées pour suggérer du contenu dans l’onglet Explorer.

Juste de la donnée supplémentaire pour vous ?

Vous seriez pardonné de vous inquiéter du contrôle de Facebook sur presque toutes vos activités. L’entreprise explique qu’elle utilise ces informations pour déduire les choses que vous aimez afin de pouvoir présenter des suggestions de contenu plus personnalisées. Malheureusement, elle ne dit rien sur la communication de ces informations à des tiers, notamment à des fins publicitaires.

Le nouvel ensemble de données, plus vaste, est désormais disponible sur Facebook et Instagram. La question de savoir si les utilisateurs lambdas profiteront de cet outil est tout à fait différente. Heureusement, il y a suffisamment de personnes qui sont prêtes à disséquer ces données pour vérifier que Facebook se comporte conformément à ces lois.

Mots-clé : FacebookInstagram
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.