Fermer
Apple

Apple pourrait se débarrasser d’Intel dans ses MacBook et Mac d’ici 2021

Apple pourrait se débarrasser d'Intel dans ses MacBook et Mac d'ici 2021

Il semble qu’Apple soit enfin prête à passer aux processeurs ARM, avec des modèles qui devraient commencer à apparaître fin 2020 ou début 2021. AppleInsider a vu une note adressée aux investisseurs par l’analyste de TF Securities, Ming-Chi Kuo.

Ming-Chi Kuo a de bons antécédents en ce qui concerne les prévisions d’Apple. Dans cette note, Kuo indique qu’Apple poursuit une « stratégie agressive de remplacement des processeurs », avec des ordinateurs de bureau et portables basés sur la technologie ARM qui arriveront sur le marché au quatrième trimestre 2020 ou au premier trimestre 2021.

La rumeur veut qu’Apple travaille depuis longtemps sur des Mac basés sur une architecture ARM, et il y a de fortes raisons pour que la société fasse la transition. Ces dernières années, Intel a eu du mal à suivre le développement et la demande de processeurs, et même certains de ses plus fidèles alliés cherchent à rivaliser avec AMD. Les processeurs d’Intel ont également été affectés par des failles de sécurité critiques, dont la dernière a été qualifiée d’irréparable.

Pour aggraver les choses, les puces d’Intel ont eu du mal à fournir les performances exigées par les utilisateurs de smartphones, tout en gardant la chaleur suffisamment basse pour les élégants designs qui font la réputation d’Apple.

En revanche, la gamme de puces ARM d’Apple s’est imposée comme très performante. Les puces A12X et A12Z de la gamme iPad Pro sont plus puissantes que la majorité des ordinateurs portables du marché et, surtout, atteignent ces performances sans qu’un seul ventilateur de refroidissement soit nécessaire. Les iPad Pro sont également capables d’offrir une autonomie de batterie sur toute la journée, en grande partie grâce à l’efficacité des puces ARM, un exploit que très peu d’ordinateurs portables peuvent égaler.

De bonnes nouvelles

Le passage aux Mac équipés de puces ARM permettrait à Apple de reproduire l’avantage dont elle dispose avec ses appareils iOS, en contrôlant à la fois le matériel et les logiciels, pour qu’ils fonctionnent ensemble le mieux possible. En outre, comme Apple a déjà effectué plusieurs migrations de processeurs par le passé, la société a acquis une vaste expérience en matière de rétrocompatibilité et fournit aux développeurs les outils dont ils ont besoin pour porter rapidement et facilement leurs applications. Tout compte fait, c’est une bonne nouvelle pour la communauté Mac et cela ouvrira probablement une nouvelle ère de performances pour les utilisateurs de Mac.

En plus des puces ARM, les futurs Mac utiliseront également l’USB 4, explique Kuo. Cette prochaine version de la spécification USB combine le Thunderbolt 3 et l’USB pour réduire la confusion pour les utilisateurs et les fabricants d’accessoires. Ce sont certainement des changements ambitieux qui pourraient secouer l’écosystème Mac, il sera donc surprenant que Apple se précipite pour mettre cela en œuvre.

Mots-clé : ARMIntelmacMacBook
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.