Fermer
Apps

WhatsApp compte désormais 2 milliards d’utilisateurs

WhatsApp compte désormais 2 milliards d'utilisateurs

Le service de messagerie WhatsApp de Facebook compte désormais 2 milliards d’utilisateurs dans le monde, a annoncé la société dans un article de blog, contre respectivement 1,5 milliard et 1 milliard d’utilisateurs en 2018 et 2016.

Selon le Wall Street Journal, il s’agit là d’un véritable seuil atteint pour la plateforme, puisque Facebook compte 2,5 milliards d’utilisateurs, tandis que Instagram compte 1 milliard d’utilisateurs — bien que ce chiffre remonte à juin 2018.

Lorsque Facebook a acquis WhatsApp en 2014 pour près de 20 milliards de dollars, l’application de messagerie comptait 450 millions d’utilisateurs. Bien que cela ait été assez impressionnant pour une entreprise indépendante, WhatsApp n’a cessé de se renforcer depuis l’acquisition, jusqu’à ce qu’elle atteigne le cap magique de 2 milliards d’utilisateurs.

Nous savons maintenant que WhatsApp recueille effectivement environ 500 millions de nouveaux utilisateurs tous les deux ans.

WhatsApp a profité de cette étape pour rappeler l’importance du chiffrement des messages de ses utilisateurs, une pratique qui fait l’objet d’une pression croissante de la part des législateurs du monde entier. Les gouvernements affirment que le fait de ne pas pouvoir lire les messages des gens rend plus difficile de découvrir quand l’application de messagerie est utilisée pour faciliter le terrorisme, l’exploitation des enfants et d’autres crimes.

Le chiffrement toujours d’actualité

Le PDG de WhatsApp, Will Cathcart, affirme que la société ne prévoit pas de désactiver le chiffrement sur son service. « Pendant toute l’histoire de l’humanité, les gens ont pu communiquer entre eux en privé, et nous ne pensons pas que cela devrait disparaître dans une société moderne », a-t-il déclaré au Wall Street Journal. Toutefois, le PDG a ajouté que WhatsApp fournira des métadonnées lorsqu’elles seront utiles à une enquête.

À l’avenir, Cathcart a déclaré au WSJ que la société travaille à rendre le service interopérable avec les autres clients de messagerie de Facebook dans le cadre des plans annoncés par le PDG de Facebook, Mark Zuckerberg, l’année dernière. Toutefois, Cathcart a admis que cette intégration pourrait avoir ses limites, certaines fonctionnalités présentes sur un service de messagerie comme Messenger ne se traduisant pas dans WhatsApp.

Mots-clé : WhatsApp
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.