Fermer
Smartphones

Le démontage du Motorola RAZR révèle un minutieux processus de fabrication

Le nouveau smartphone pliable de Motorola, le RAZR, n’arrivera pas officiellement avant le mois prochain (du moins de l’autre côté de l’Atlantique), mais nous voyons déjà des démontages sur la toile. Le premier de la série provient de PBKReviews, qui a publié une vidéo très précise du démontage de l’appareil et de son écran pliable avant même que le smartphone n’ait été expédié à la plupart des clients.

Le retour du smartphone à clapet Motorola RAZR a inspiré des sentiments de nostalgie à ceux qui réclamaient des appareils de la vieille école, Motorola ayant retardé la précommande originale et les dates de lancement du nouveau RAZR en raison d’une demande plus forte que prévu. Mais si l’on en croit cette première vidéo de démontage, le RAZR sera difficile, voire impossible, à réparer pour la plupart des gens s’il se casse.

Pour être juste, la conception et la construction du nouveau RAZR, qui vient maintenant avec un écran pliable, sont encore nouvelles, il n’est donc pas surprenant que le démonter ne soit pas aussi simple. Il y a aussi le facteur supplémentaire du panneau flexible souvent fragile lui-même, ce qui rend le démontage du smartphone encore plus risqué.

L’écran de 6,2 pouces, qui est la dernière partie à laquelle le testeur a accès, est fin et flexible, et qualifié de « fin comme du papier ». Et, il semble assez délicat pour se briser lorsqu’il est retiré de la structure métallique du smartphone.

Le testeur n’essaie pas d’ouvrir la charnière, et il conseille de chauffer la colle qui maintient le couvercle en plastique du smartphone pour éviter de le fissurer si vous devez le soulever. La vidéo montre également les deux batteries du RAZR, une de chaque côté de la charnière, et de nombreuses petites vis et câbles que le testeur retire avec précaution. Sa moitié inférieure loge le capteur d’empreintes digitales, ainsi que le port USB.

De bonnes nouvelles

Le testeur note dans les commentaires que l’éclairage de la vidéo crée parfois des reflets. La charnière, note-t-il, n’est pas aussi « sans plis » après avoir réassemblé le smartphone, mais le châssis du smartphone semble « très haut de gamme », ajoute-t-il.

Pour rappel, le très attendu RAZR est disponible en prévente pour 1 499 dollars de l’autre côté de l’Atlantique, et que les commandes actuelles ne seront pas expédiées avant le 3 mars, selon le site web de l’opérateur mobile américain Verizon.

Mots-clé : MotorolaRAZRRAZR 2019
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.