Fermer
Réalité virtuelle

Les Google Glass Enterprise Edition 2 sont désormais disponibles

Les Google Glass Enterprise Edition 2 sont désormais disponibles

La première tentative de Google de créer des lunettes « de réalité augmentée » était peut-être trop en avance sur son temps. Les Google Glass, en tant que produit de consommation et même d’éducation, ont échoué en raison de sa valeur pratique limitée, de son prix et de ses préoccupations en matière de protection de la vie privée.

Grâce à un regain d’intérêt pour la réalité augmentée, les Google Glass ont trouvé un nouvel objectif et une nouvelle vie dans une « Enterprise Edition ». Ce matériel peut désormais être acheté auprès de certains revendeurs, mais il faut vraiment qu’il ait une utilité pour les acheter.

Ne vous y trompez pas, ces Google Glass ne sont pas pour les consommateurs ni pour les personnes aux ressources limitées. Le nom « Enterprise Edition 2 » indique clairement son objectif, et les 1 000 dollars qu’elles coûtent les désignent comme quelque chose que seuls quelques-uns pourront s’offrir. Certes, cette dernière itération semble plus raffinée que les toutes premières paires de Google Glass, mais on ne peut pas les dissimuler — ce qui est probablement une bonne chose.

Selon Google, l’intérêt pour les Google Glass EE2 a connu une forte hausse et est resté élevé depuis son lancement en mai dernier. Les entreprises, en particulier celles du secteur industriel, voient dans les lunettes Google Glass des outils légers pour la formation ou l’information complémentaire, là où tenir un smartphone n’est pas idéal, voire dangereux.

Ces cas d’utilisation très spécifiques ne souffrent pas des obstacles que les Google Glass originales n’ont pas réussi à surmonter, comme la protection de la vie privée et l’utilité générale.

Parfait pour les entreprises

Cela dit, même les Google Glass EE2 n’offrent que le matériel et la plateforme Android, ce qui nécessite le développement d’applications pour ces cas d’utilisation très spécifiques. Malheureusement, les développeurs de ces applications ont eu du mal à acquérir ces appareils pour les tester, c’est pourquoi Google ouvre désormais les portes à des revendeurs sans avoir à passer par des « fournisseurs de solutions ».

La question de savoir si cela contribuera à accroître l’intérêt pour l’appareil malgré son prix dépendra en grande partie du nombre d’entreprises qui voudront dépenser 1 000 dollars pour une paire de lunettes connectées. Alors que les Google Glass ont l’avantage de la simplicité et de la portabilité, les lunettes HoloLens peuvent offrir plus de fonctionnalités à long terme, mais au détriment du prix, du poids et de la connectivité à un PC.

Mots-clé : Google GlassGoogle Glass EE2
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.