Fermer
Maison connectée

Sonos calme les clients, et affirme que les produits fonctionneront « aussi longtemps que possible »

Sonos calme les clients, et affirme que les produits fonctionneront « aussi longtemps que possible »

Le PDG de Sonos, Patrick Spence, vient de publier une déclaration sur le site Web de la société pour tenter de clarifier une annonce faite en début de semaine. Mardi, Sonos a annoncé qu’elle cesserait de fournir des mises à jour logicielles et de nouvelles fonctionnalités à ses plus anciens produits dès le mois de mai. Si la société a déclaré que ces appareils devraient continuer à fonctionner correctement à court terme, cela n’a pas empêché un déchainement de la part des clients de longue date, beaucoup d’entre eux reprochant à Sonos ce qu’ils perçoivent comme une obsolescence programmée.

C’est à cette frustration que Spence répond aujourd’hui. « Nous vous avons entendu », c’est ainsi que Spence commence sa lettre aux clients. Spence s’excuse pour toute confusion et réitère que les produits dits « hérités » continueront à fonctionner comme ils le font aujourd’hui. Parmi les produits hérités, citons les premières Sonos Play:5, Zone Players et les Connect / Connect:Amp fabriquées entre 2011 et 2015.

« Beaucoup d’entre vous ont investi massivement dans leurs systèmes Sonos, et nous avons l’intention d’honorer cet investissement aussi longtemps que possible ». De même, Spence s’engage à ce que Sonos fournisse des corrections de bugs et des correctifs de sécurité pour les produits existants « aussi longtemps que possible » — sans aucun délai particulier. Le plus intéressant, c’est que « si nous nous heurtons à quelque chose de fondamental qui ne peut être résolu, nous nous efforcerons de proposer une solution alternative et nous vous informerons de tout changement que vous constaterez dans votre expérience ».

La lettre du PDG de Sonos ne retire rien de ce que la société a annoncé en début de semaine ; Spence essaie juste d’être aussi clair que possible sur ce qui se passera en mai. Sonos a insisté sur le fait que ces produits, dont certains datent d’une décennie, ont été poussés à leurs limites technologiques.

Spence confirme une fois de plus que Sonos prévoit un moyen pour les clients de combiner tous les appareils hérités qu’ils pourraient posséder de leur système Sonos principal avec des enceintes plus modernes (Sonos a conçu son système de manière à ce que tous les appareils partagent le même logiciel. Dès qu’un produit n’est plus éligible pour les mises à jour, toute l’installation cesse de les recevoir. Cette solution de contournement est conçue pour éviter ce problème).

Une indignation pour rien ?

« J’espère que vous nous pardonnerez notre faux pas et que vous nous laisserez regagner votre confiance », conclut Spence. « Sans vous, Sonos n’existerait pas et nous travaillerons plus dur que jamais pour gagner votre fidélité chaque jour ».

Autrement dit, ce qui semblait susciter le plus de colère était à la fois la fausse idée selon laquelle Sonos allait rendre inutilisable l’ancien matériel — peut-être une confusion avec le programme TradeUp et son mode de recyclage — et le fait que l’ancien ne pouvait pas coexister avec le nouveau sur le même réseau. Sonos doit maintenant espérer que la clarification de Spence a dissipé l’incertitude concernant la première partie, et que son plan pour mieux gérer les systèmes multigénérationnels soit suffisamment transparent pour ne pas nuire à sa réputation d’écosystème convivial.

Mots-clé : Sonos
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.