Fermer
Tablettes

La tablette pliable de OPPO incruste un smartphone à l’arrière comme le ASUS PadFone

La tablette pliable de OPPO incruste un smartphone à l'arrière comme le ASUS PadFone

C’est une période d’expérimentation pour les dispositifs pliables. Il y en a, bien sûr, des innovations comme les écrans pliables vus dans le Samsung Galaxy Fold et le Huawei Mate X, mais il y en a aussi qui utilisent deux écrans comme le LG G8X ThinQ et le prochain Microsoft Surface Duo. Et puis, il y a des prototypes comme le smartphone à triple écran de TCL et des brevets comme celui-ci de OPPO. Ce qui ressort de ce brevet déposé par OPPO auprès de l’Office mondial de la propriété intellectuelle (OMPI) n’est pas qu’il a une tablette pliable avec un grand écran flexible, mais qu’il a littéralement besoin d’un cerveau, et le smartphone pour être celui-ci.

En effet, les schémas incrustés dans le brevet montrent un grand écran avec un écran flexible qui peut être plié. Cet appareil à grand écran a un connecteur à l’arrière qui vous permet d’y poser un smartphone.

Un smartphone qui s’insère dans un écran plus grand pour devenir une tablette n’est pas seulement une idée, mais un produit réel. La famille PadFone d’ASUS, aujourd’hui disparue, a été l’une des premières tentatives pour offrir aux utilisateurs de smartphones un écran plus grand quand ils en avaient besoin sans les forcer à utiliser un smartphone de la taille d’une tablette. Bien sûr, le brevet de OPPO va encore plus loin, la rendant à la fois impressionnante et, en même temps, trop belle pour être vrai.

Par exemple, il y a le fait que le plus grand écran est celui qui se plie en deux comme un livre, tout comme le Mate X, mais en plus grand. Cela dit, il est également possible pour OPPO d’utiliser une configuration à double écran comme le Surface Neo de Microsoft.

Au lieu de le glisser à l’arrière du grand écran, le brevet montre le smartphone à l’intérieur d’une découpe en retrait sur une moitié seulement de la tablette. En théorie, cela permettrait de fermer l’appareil avec le smartphone à l’intérieur, ce qui permettrait peut-être de continuer à utiliser la tablette avec un demi-écran. En pratique, cela pourrait être terrible pour la gestion énergétique. Il est également mentionné que la grande tablette pliable peut être utilisée même sans le smartphone, mais dans une capacité très limitée.

De quoi impressionner ?

Ce brevet de OPPO a de nombreuses zones d’ombre, ce qui ne fait qu’augmenter la probabilité qu’il ne verra pas le jour avant quelques années. Pourtant, c’est une idée très intéressante et OPPO est connue pour être assez courageuse en innovant constamment.

Il s’agit d’une approche différente de la catégorie des dispositifs pliables et OPPO pourrait bien réussir là où ASUS a échoué. Certaines des plaintes du PadFone X incluent ses énormes bords et son poids (lorsque le smartphone est positionné dans le support prévu). Mais, nous nous attendons donc à ce que OPPO trouve un moyen de résoudre ces problèmes. Android est également mieux adapté à la productivité avec des fonctionnalités telles que le multitâche en écran partagé et la prise en charge des applications flottantes.

Mots-clé : brevetOppo
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.