Fermer
Périphériques

Le Chuwi UBook Pro s’attaque à la Surface Pro avec quelques compromis

Bien que les appareils aient existé bien avant, Microsoft a sans doute rendu les ordinateurs 2-en-1 plus à la mode grâce à sa gamme de produits Surface. Même des tablettes comme l’iPad Pro d’Apple et la Galaxy Tab S de Samsung ont pris cette forme pour leur donner un air de productivité et de créativité.

Et, une chose que tous ces appareils de différents fabricants ont en commun, c’est qu’ils offrent également une grande puissance à des prix élevés. Chuwi, marque populaire sur le territoire chinois, essaie de défier cette pratique standard avec son UBook Pro, offrant un abordable ordinateur 2-en-1, mais avec quelques compromis pour maintenir le prix le plus bas.

Ce n’est pas la première fois que Chuwi s’initie sur ce marché, avec de populaires ordinateurs et appareils mobiles équivalents abordables, et ce n’est pas non plus la première fois qu’elle s’appuie sur une plateforme de crowdfunding pour y parvenir. Bien que la marque ait eu quelques déboires dans le passé, Chuwi a rapidement relevé le défi d’offrir des ordinateurs abordables pour ceux qui sont prêts à faire quelques compromis pour économiser quelques euros.

Le Chuwi UBook Pro s’attaque à la Surface Pro avec quelques compromis

Attention, cela ne veut pas dire que le Chuwi UBook Pro est plein de compromis. En fait, la machine 2-en-1 dispose d’un processeur Intel Core m3-8100Y qui est, jusqu’à présent, le dernier de sa gamme, n’ayant pas encore de successeur. Il reste au-dessus des puces Celeron ou même Atom que l’on trouve dans du matériel moins cher. L’écran IPS de 12,3 pouces présente le même ratio 3:2 que la Surface de Microsoft, permettant d’afficher plus de contenu en un coup d’œil.

À partir de 410 euros

Bien sûr, ce n’est pas la nouvelle Surface Pro 7, et le Core m3 va avoir du mal si vous utilisez abondamment le multitâche ou des applications gourmandes en ressources, surtout avec seulement 8 Go de RAM. La batterie devrait offrir une autonomie de 8 heures, mais Chuwi promet que le port USB-C PD réduit le temps de charge à 1,5 heure pour une charge complète. Et ce grand écran de 12,3 pouces a une résolution de 1 920 × 1 280 pixels, ce qui donne une densité de pixels pas très élevée.

Pourtant, ces spécifications ne sont pas mauvaises, surtout pour le prix. Avec une béquille intégrée qui supporte des angles de 0 à 145 degrés, le clavier rétro-éclairé et le nouveau HiPen H5 avec 2 048 niveaux de pression, le Chuwi UBook Pro est prêt à être une option abordable pour les amateurs de productivité et de créativité. Le Chuwi UBook Pro arrive sur Indiegogo, utilisé davantage comme une plateforme de précommande, avec un prix de 456 euros pour l’ensemble, ou 409 euros pour seulement la tablette.

Aujourd’hui l’objectif de 11 636 € demandé est pulvérisé, puisque 228 backers ont permis de récolter 99 678 euros.

Mots-clé : ChuwiUBook Pro
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.