Fermer
Réseaux sociaux

Threads est la nouvelle application de messagerie de Instagram

Threads est la nouvelle application de messagerie de Instagram

Instagram fait un pas de plus vers un réseau social plus privé avec une application dédiée au partage avec vos amis les plus proches. En effet, Instagram a lancé une nouvelle application autonome nommée Threads qui permet d’envoyer rapidement des images et des messages vidéo à vos amis proches.

L’entreprise lance l’application aux personnes qui veulent envoyer des photos d’elles-mêmes ou de ce qui se passe dans leur journée à leurs amis… toute la journée. Ce n’est peut-être pas pour toi, ce n’est peut-être pas pour moi, mais cela doit concerner de nombreuses personnes. Sûrement des ados, non ?

Une application de messagerie individuelle pour les amis proches sur Instagram correspond très bien à la vision que Mark Zuckerberg a dévoilée ce printemps pour une version de l’Internet axée sur la protection de la vie privée avec la messagerie privée comme élément central. Threads est également un concurrent direct de ce que Snapchat a réussi à faire avec succès : la messagerie privée pour les jeunes qui veulent envoyer des photos toute la journée. Même le nom « Threads » ressemble à un clin d’œil aux « streaks » de Snapchat (où vous et un ami vous envoyez des messages d’un jour à l’autre sans interruption).

Voici comment fonctionne Threads.

Discutez avec vos « amis proches »

Lorsque vous ouvrez Threads, vous verrez les personnes de votre liste d’amis proches (Instagram a déployé les « amis proches » l’an dernier afin que vous puissiez poster des Stories à quelques personnes seulement). Vous ne pouvez utiliser les discussions qu’avec les personnes de votre liste d’amis proches — Threads se concentre sur les personnes qui sont des amis au sens propre du terme. Contrairement à un « ami » Facebook, les autres utilisateurs ne peuvent pas demander à être ajoutés à votre liste d’amis proches. Facebook indique que les utilisateurs ne sont pas avertis lorsqu’ils sont ajoutés ou retirés de la liste et que la liste est « privée et totalement sous votre contrôle ».

Si quelqu’un ne vous a pas ajouté en tant qu’ami proche, votre message lui sera quand même envoyé, mais il apparaîtra dans ses traditionnels messages privés Instagram, et non dans son application Threads. Si votre ami n’a pas téléchargé l’application, votre message s’affichera simplement dans ses discussions comme aujourd’hui.

Bien que centrée sur la photo, Threads ne dispose pas de toute la panoplie de filtres disponibles dans les Stories — pas de filtres faciaux amusants pour les selfies, par exemple. Vous prenez une photo de votre plat du déjeuner, et vous l’envoyez à un compte ou à un groupe.

Une fonctionnalité de Threads qui n’existe pas sur les DM traditionnels est un statut. Vous pouvez le personnaliser avec votre propre emoji, ou laisser l’application le faire en automatique.

Un statut automatique

Le statut automatique utilise vos données de localisation et de batterie pour afficher un statut en fonction de l’endroit où vous êtes, par exemple, dans un café, au gymnase, au volant d’une voiture ou à la maison. Cependant, il n’indique pas l’adresse ou le nom de l’endroit où vous vous trouvez pour protéger votre vie privée. Instagram indique que cette information n’est pas utilisée pour le ciblage publicitaire. De plus, les données de localisation précises ne sont stockées que sur votre appareil, et non sur les serveurs de Facebook, et sont supprimées après un laps de temps indéterminé.

Cependant, le statut automatique n’est pas nécessaire pour utiliser l’application, et est un outil que vous activez ou non. Néanmoins, ce dernier soulève non seulement la question « feriez-vous confiance à Instagram pour faire cela », mais aussi « pourquoi ? Si vous trouvez une bonne réponse, n’hésitez pas à le faire savoir.

En créant une application pour les amis les plus proches, Facebook offre un aperçu d’un espace plus privé sans éliminer le “social” dans le réseau social.

Mots-clé : InstagramThreads
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.