Fermer
Périphériques

Le Blue Yeti X est idéal pour les podcasts et le streaming en direct

Le tout dernier microphone USB de Blue, le Yeti X, s’adresse directement aux streamers, aux animateurs de podcasts et autres créateurs de contenu. L’amélioration la plus visible : un indicateur de niveau à LED en temps réel sur le microphone lui-même, vous permettant de savoir quand le gain est trop faible (ou dans le rouge) pendant votre enregistrement, fournissant ainsi un retour visuel en temps réel sur le niveau des voix.

Le gros bouton sur la face avant du nouveau micro est son centre de commande, et vous l’utiliserez probablement beaucoup pour ajuster les niveaux et basculer entre ses trois modes. En plus d’afficher la mesure, ce bouton multifonction intelligent peut augmenter le gain du microphone et, comme vous pouvez vous y attendre, il coupe le son si vous le souhaitez.

Vous pouvez également passer d’un mode à l’autre en maintenant le bouton enfoncé pendant deux secondes. L’un contrôle le volume, et l’autre un mode de mixage du signal du microphone qui vous permet de trouver l’équilibre parfait entre, disons, le son de votre gameplay et votre commentaire. Ce mode de mixage du signal est peut-être la fonctionnalité la plus utile et la plus bienvenue sur le Yeti X, car elle nécessite généralement un logiciel ou un mélangeur audio dédié.

Le nouveau logiciel Blue VO ! CE de Logitech (précédemment vu sur les écouteurs Logitech G Pro) vous permet également de régler l’égaliseur de votre voix, puis de l’enregistrer dans un preset. Le logiciel offre plusieurs options de base, mais vous pouvez aussi les personnaliser, puis permuter lorsque la situation exige un style vocal différent.

Une technologie de pointe

Comme les précédents microphones de Blue, vous trouverez un autre bouton à l’arrière du Yeti X qui change la façon dont il enregistre le son. Ce modèle a quatre capsules électrostatiques disposées à l’intérieur, au lieu de trois, et vous pouvez tourner le bouton si vous souhaitez passer de l’enregistrement vous-même à l’enregistrement d’un groupe de personnes entourant le micro. « Le mode cardioïde capture les sources sonores qui se trouvent directement devant le microphone, le mode omnidirectionnel capte le son de manière égale tout autour du microphone, le mode bidirectionnel enregistre devant et derrière le microphone, et le mode stéréo utilise les canaux gauche et droit pour capturer des expériences audio immersives », indique la société dans son communiqué.

Le Yeti X est compatible avec les ordinateurs Windows et macOS, ainsi que la plupart des smartphones Android à l’aide d’un adaptateur USB-C, précise Blue. Avec une résolution de 24 bits/48 kHz et aucun connecteur XLR analogique, il n’est pas aussi polyvalent que le Yeti Pro de Blue, mais il est moins cher. Il sera lancé en octobre pour 179,99 euros.

Mots-clé : BlueYeti X
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.