Fermer
Maison connectée

Huawei travaillait sur une enceinte Google Assistant avant l’interdiction de Trump

Huawei travaillait sur une enceinte Google Assistant avant l'interdiction de Trump

Huawei prévoyait de suivre les autres géants de la technologie en lançant une enceinte connectée dotée de Google Assistant, selon The Information. En effet, le géant chinois avait prévu de dévoiler son enceinte connectée fabriquée en collaboration avec Google à l’IFA 2019. Mais, le gouvernement américain a ensuite gelé les bases du partenariat logiciel entre Google et Huawei avec l’interdiction imposée par l’administration de Trump, annihilant ainsi un projet de plus d’un an.

À l’instar des enceintes connectées de maison de Google, celle de Huawei devait être alimentée par Google Assistant, et répondre aux commandes vocales des clients. Le plan consistait à annoncer l’enceinte greffée du logo Huawei lors de l’IFA de cette année à Berlin et à la vendre dans le monde entier.

Mais lorsque le président américain Donald Trump a imposé des restrictions commerciales à Huawei en mai, la collaboration entre Google et Huawei s’est rapidement dissipée.

Les fabricants de ces enceintes connectées, notamment Amazon, Apple, Google et d’autres, sont de plus en plus confrontés aux conversations et aux données sensibles que leurs assistants vocaux peuvent collecter. Les rapports de ces derniers mois montrent clairement à quelle fréquence nos échanges avec Alexa, Google Assistant et Siri sont revus par des employés humains dans le but d’améliorer la précision et de fournir de meilleures réponses.

De réelles préoccupations ?

Voir Huawei mettre sur le marché une enceinte connectée n’aurait fait qu’accroître ces préoccupations et augmenter la possibilité que le gouvernement chinois utilise les appareils de Huawei à des fins de surveillance. Un smartphone contient finalement beaucoup plus d’informations sur vous — et Huawei fabrique déjà de nombreux excellents smartphones — mais nous sommes à un moment où la nature des enceintes connectées « toujours à l’écoute » a frappé les consommateurs qui se méfient de la technologie, et du potentiel pour les inconnus d’écouteur leurs conversations à la maison.

The Information indique que la mise sur le marché « indique que [Google et Huawei] étaient encore plus proches qu’on ne le pensait auparavant », mais ce point est sujet au débat. Huawei a constamment développé des dispositifs fonctionnant avec l’OS de Google au cours des dernières années, et un divorce entre les deux géants semble disproportionné, malgré les soupçons américains.

Mots-clé : Google AssistantHuawei
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.