Fermer
Périphériques

DJI présente un stabilisateur Ronin SC pour les appareils photo sans miroir

DJI a annoncé un successeur à son cardan portable Ronin S, plus petit, plus léger et moins cher, à partir de 359 euros et disponible aujourd’hui. Celui-ci est lancé sur le marché comme le Ronin SC, avec le « c » qui signifie « compact ». Et, il est plus adapté aux appareils photo sans miroir que son prédécesseur.

Le Ronin SC partage en grande partie la conception de son prédécesseur, avec une seule tige menant à un grand cardan à trois axes, tous en magnésium, acier, aluminium et plastique composite. Il y a un joystick et des boutons qui permettent à l’utilisateur de modifier le comportement de ces cardans (ou de contrôler le mouvement directement). Et cette fois-ci, il y a des interrupteurs de verrouillage sur chaque bras du cardan, ce qui aidera non seulement les utilisateurs à transporter plus aisément le périphérique, mais devrait également faciliter l’équilibre initial.

Le gros argument de vente, c’est que le Ronin SC a été réduit à 1,08 kg, soit près de la moitié du poids du Ronin S. Cela signifie que sa capacité de charge utile est plus limitée : il ne peut transporter que 2 kg au total, appareil photo et objectif inclus, par rapport à la capacité de près de 3,6 kg du Ronin S.

Mais ce compromis en vaudra probablement la peine pour tous ceux qui se sont fatigués à porter un appareil photo sans miroir sur le Ronin S. Le Ronin SC est même rangé dans une mallette 40 % plus légère et 38 % plus petite que du Ronin S.

Un stabilisateur extrêmement portable

DJI décrit le Ronin SC comme « le stabilisateur portable le plus petit, le plus léger et le plus intelligent ». Il est encore plus intelligent que le Ronin S, en ce sens qu’il comporte deux nouvelles fonctionnalités. Le premier est la possibilité de suivre des sujets depuis un smartphone, tout comme le font les drones et les caméras Osmo de DJI. L’application DJI suivra un sujet et indiquera à la nacelle où se déplacer pour le conserver dans le cadre.

L’autre nouvelle fonctionnalité s’appelle Force Mobile. Il s’agit d’une version réduite du Force Pro. Sur le Ronin SC, Force Mobile permettra aux utilisateurs de se tenir debout à une centaine de mètres et de déplacer leurs smartphones pour contrôler l’orientation de la caméra et de la nacelle.

Le Ronin SC sera également vendu dans une configuration « Pro Combo » de 459 euros dotée d’une molette de mise au point située sur le côté de la plateforme. Les utilisateurs peuvent brancher leurs caméras et utiliser cette molette pour régler manuellement la mise au point à la volée pour un contrôle plus spécifique. La version Pro du SC est livrée avec un moteur de mise au point externe, qui peut être connecté à l’extérieur d’un objectif manuel.

Mots-clé : DJIRoninRonin SC
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.