Fermer
Réseaux sociaux

Avec Shoelace, Google tente une nouvelle fois de construire un réseau social

Avec Shoelace, Google tente une nouvelle fois de construire un réseau social

Google n’a pas la meilleure expérience en matière de création de réseaux sociaux performants, mais cela n’empêchera pas d’essayer à nouveau. Après la fermeture de Google+ en avril dernier, le géant de la recherche veut tenter une nouvelle fois sa chance dans le très prisé secteur des réseaux sociaux. À ce jour, Google teste Shoelace, un réseau hyperlocal pour les personnes qui veulent trouver d’autres personnes pour se joindre à eux dans des activités comme le sport et assister à des spectacles. En ce sens, il semble presque que Shoelace rivalise avec Facebook sur le secteur des événements.

Beaucoup de gens organisent des événements en utilisant Facebook, c’est donc un créneau intéressant à poursuivre. Contrairement à la plupart des réseaux sociaux, l’idée principale de Shoelace semble être de rencontrer de nouvelles personnes en personne, pas nécessairement en ligne. 

La plateforme est actuellement uniquement accessible sur invitation, et promet de vous aider à « entrer en contact avec d’autres personnes qui ont les mêmes intérêts ». Vous pouvez créer une liste pour un événement ou une activité auquel vous participez et inviter des amis et des étrangers à se joindre à vous. De plus, Shoelace fera apparaître les événements qui vous intéressent.

Comme l’a noté Android Police, Google avait déjà flirté avec ce concept. En 2011, elle a lancé Schemer, qui visait à faire à peu près la même chose que Shoelace. Schemer a fermé ses portes en 2014 et ne semble pas avoir beaucoup manqué. Il sera intéressant de voir si Google change les choses, pour faire de Shoelace un service très apprécié.

Uniquement disponible à New York

Shoelace fonctionne sur Android et iOS et est actuellement disponible uniquement à New York. L’application Android semble avoir été supprimée du Play Store, mais un APK est disponible sur APK Mirror. Malheureusement pas d’invitation pour le moment. Nous devrons donc attendre et voir comment Google ouvre cette possibilité à davantage de personnes. En effet, contrairement à la plupart des réseaux sociaux qui permettent aux gens de communiquer avec d’autres dans le monde entier, Shoelace commence par une poignée d’utilisateurs.

Il semble peu probable qu’un autre site social puisse secouer Facebook, mais peut-être qu’en travaillant directement avec des communautés spécifiques (des collèges individuels, par exemple), Google pourrait peut-être s’imposer dans de petites niches.

Mots-clé : GoogleShoelace
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.