Fermer
Smartwatches

Qualcomm travaille sur une nouvelle puce pour améliorer les smartwatches Wear OS

Qualcomm travaille sur une nouvelle puce pour améliorer les smartwatches Wear OS

Qualcomm pourrait être prêt à donner aux smartwatches dotées de Wear OS un coup de pouce bien mérité avec une nouvelle puce apparemment déjà en phase de test. Selon WinFuture, le fabricant de puces travaille actuellement sur une plateforme portant les noms WTP2700 et WTP429W. Le « WTP » dans les noms représente la plateforme de test pour les wearables. Cela pourrait signifier que la nouvelle plateforme pourrait porter les noms Snapdragon Wear 2700 ou Snapdragon Wear 429.

Il est probable que la nouvelle plateforme sera une version allégée de la plateforme mobile Snapdragon 429 de Qualcomm, que l’on trouve couramment sur les tablettes et les smartphones Android de milieu de gamme.

En ce qui concerne les fonctionnalités, il semble que l’économie d’énergie devienne à nouveau une priorité pour que les propriétaires d’un périphérique Wear OS utilisent plus longtemps leur montre connectée. Le supposé support de la technologie 64 bits devrait également ouvrir la porte à une expérience grandement améliorée. On dirait que nous ne verrons pas ce sur quoi Qualcomm a travaillé avant 2020.

Selon le rapport, le Snapdragon Wear 429 pourrait également comporter quatre noyaux Cortex-A53, ce qui constituerait une autre mise à niveau par rapport au meilleur processeur Snapdragon Wear actuel. En outre, il est rapporté que Qualcomm teste la technologie avec 1 Go de RAM et 8 Go de stockage, ce qui est plus que ce que nous avons vu sur la plupart des smartwatches existantes. La plateforme prendra probablement également en charge la technologie Bluetooth 5.0 ainsi que la connectivité LTE

Enfin des améliorations notables

Qualcomm a annoncé sa plateforme Snapdragon Wear 3100 en septembre dernier avec la promesse de fonctionnalités plus économes en énergie pour améliorer les performances de la batterie des smartwatches contenant la puce.

Depuis son dévoilement, nous n’avons vu que quelques montres intégrer la puce Wear 3100, parmi lesquelles la Fossil Sport, la Montblanc Summit 2 et la prochaine génération de la Tambour Horizon de Louis Vuitton. La plupart des montres fonctionnent encore sur l’ancienne plateforme Snapdragon Wear 2100 de Qualcomm. La différence entre les plateformes Wear 2100 et 3100 n’était pas énorme, donc si les rumeurs sur les nouvelles puces sont réelles, il se peut que ce soit un bond en avant par rapport à ce que l’on retrouve aujourd’hui.

Mais si nous devons attendre jusqu’en 2020 pour les voir, il sera peut-être trop tard pour Google, qui n’arrive pas à rattraper son retard sur Apple, Samsung et consorts.

Mots-clé : QualcommWear OS
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.