Fermer
OS

Quelques raisons d’abandonner Windows pour Linux

Quelques raisons d'abandonner Windows pour Linux

Vous en avez assez des soucis de Windows 10 ? Sauf si vous envisagez d’installer Windows 7, qui ne sera plus pris en charge par Microsoft le 14 janvier 2020, ou si vous n’avez pas assez d’argent pour un périphérique Apple, il n’y a pas beaucoup d’autres options pour un système d’exploitation, à l’exception de Linux.

Bien que l’on puisse s’attendre à une courbe d’apprentissage lors du changement de plateforme, les utilisateurs de Windows qui sont curieux de l’état de Linux dans le domaine de l’informatique grand public pourraient en être étonnés après avoir trouvé une distribution adaptée à leur machine et avoir passé du temps à se familiariser avec le nouvel environnement.

Voici quelques raisons pour lesquelles vous pourriez facilement choisir Linux au lieu de Windows comme système d’exploitation par défaut sur votre ordinateur de bureau ou votre ordinateur portable.

Un catalogue d’applications organisé comme les plateformes mobiles

Les logiciels connus pour être compatibles avec une version spécifique de Linux sont conservés dans un catalogue ou un « référentiel » apparenté aux plateformes mobiles telles qu’iOS ou Android.

Bien que vous puissiez télécharger individuellement des applications à partir de sites Web et les installer avec un gestionnaire de paquets qui automatise le processus de la même manière que Windows, la recherche de nouvelles applications sous Linux est généralement aussi simple que de le rechercher dans le référentiel de logiciels et de cliquer sur « installer ». La suppression de cette application est également un simple clic.

Processus de mise à jour plus fluide pour l’OS et les applications

Alors que les mises à jour Windows sont souvent lentes et nécessitent souvent des redémarrages, les mises à jour sous Linux sont rapides et nécessitent rarement un redémarrage. Les mises à jour sont généralement téléchargées depuis une application « Software Updater » qui vérifie non seulement les correctifs du système d’exploitation, mais comprend également les mises à jour des applications que vous avez installées à partir du dépôt.

C’est plus facile et intrinsèquement plus sûr que de devoir rechercher et installer individuellement la dernière version de chaque application sur votre ordinateur.

Hautement personnalisable, en particulier l’interface de bureau

Au-delà des configurations extrêmement différentes fournies par chaque distribution de Linux, leurs interfaces sont hautement personnalisables et peuvent ressembler à un environnement Windows ou Mac, ou à une combinaison des deux. Ainsi vous pourriez par exemple choisir entre plusieurs interfaces analogues à Windows, OS X et autres. Ceux-ci peuvent être ajustés à votre guise — plus que tout autre système d’exploitation.

Plus léger que Windows et moins d’extraction de données

Windows est de plus en plus surchargé alors que Microsoft essaie de desservir plusieurs marchés avec la même plateforme. Outre l’ajout massif de fonctionnalités, la société a progressivement mis en œuvre des schémas de monétisation et des méthodes d’extraction des données utilisateur. Cela pose moins de problèmes sous Linux, qui est disponible dans des tailles allant de moins de 1 Go à des versions de 4 Go qui sont plus riches en fonctionnalités. Il est à noter que l’autonomie d’un ordinateur portable est généralement plus longue sur Linux que sur Windows 10.

Linux est généralement plus sécurisé et gratuit pour toujours

Sauf si vous achetez une clé Windows 10 au rabais ou que vous vous êtes inscrits lors de la mise à niveau gratuite, le système d’exploitation de Microsoft coûte plus de 100 euros. Bien que certaines copies de Linux sont payantes pour les applications et le support premium, la plupart sont gratuites.

De plus, du fait que moins de personnes utilisent Linux, la plateforme est moins ciblée par les logiciels malveillants et tend à être plus sécurisée que Windows. Et encore une fois, Windows 7 perdra son support en janvier 2020.

Quelques réflexions finales sur le passage de Windows à Linux

Bien que réapprendre un nouveau système d’exploitation puisse être décourageant, passer de Windows à Linux est plus que faisable en étant un minimum consciencieux. Dans la plupart des cas, les principales applications Windows ont déjà été développées pour Linux. Si ce n’est pas le cas, des équivalents aux applications Windows sont généralement disponibles, par exemple LibreOffice est un remplaçant de Microsoft Office.

Les personnes qui dépendent d’un grand nombre d’applications exclusives à Windows ou qui sont au milieu d’un projet précis peuvent ne pas pouvoir faire la transition. Toutefois, au-delà des problèmes de disponibilité et de compatibilité logicielles, la principale raison de vouloir revenir au système d’exploitation Microsoft est simplement que vous êtes déjà habitué à cette plateforme et que vous ne voulez pas endurer le processus d’apprentissage d’un nouvel environnement.

Bien entendu, aucun logiciel n’est parfait et Linux a ses propres défauts, mais si vous craignez que Windows ne devienne de plus en plus lourd et moins centré sur la confidentialité, cette situation ne peut que s’aggraver avec le temps et vous pourriez revenir sur cet article pour faire le grand saut sur Linux.

Alors, vous avez fait votre choix ?

Mots-clé : LinuxWindows
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.