Fermer
OS

Un développeur Microsoft révèle que Linux est plus utilisé sur Azure que Windows Server

Un développeur Microsoft révèle que Linux est plus utilisé sur Azure que Windows Server

L’utilisation de Linux sur la plateforme cloud Microsoft Azure a maintenant dépassé l’utilisation de Windows, selon le développeur du noyau Microsoft Linux, Sasha Levin. Cette déclaration démontre à quel point l’OS open source a progressé depuis que l’ancien PDG de Microsoft, Steve Ballmer, a qualifié Linux de « cancer » en 2001.

Pour tous les amateurs du secteur, ce jalon n’est pas une surprise. Aujourd’hui, Linux est utilisé sur la plupart des serveurs internes et dans le cloud, a fait remarquer ZDNet. Selon IDC, Linux détenait 68 % du marché des systèmes d’exploitation en 2017 et n’a fait qu’augmenter depuis lors. Entre-temps, Windows Server est en déclin depuis plusieurs années. Windows est peut-être le système d’exploitation de bureau le plus populaire, mais, sur le marché des serveurs, il offre très peu de choses de plus que Linux. Les technologies Web propriétaires de Microsoft sont en grande partie désuètes et hors d’usage. Il y a très peu d’avantages à choisir Windows Server à moins que vous ne mainteniez des serveurs existants.

« Chaque mois, Linux monte en puissance », a déclaré Scott Guthrie, vice-président exécutif du groupe Cloud et Enterprise de Microsoft, à ZDNet l’an dernier. « Les services Azure natifs fonctionnent souvent sous Linux. Microsoft développe de plus en plus de ces services. Par exemple, le Software Defined Network (SDN) d’Azure est basé sur Linux ».

Linux et l’open source ont été à la hausse pour les utilisateurs de Microsoft depuis plus de 10 ans, après le portage en open source de ASP.NET en 2009, a déclaré Guthrie à ZDNet. « Nous avons reconnu que l’open source est quelque chose dont tous les développeurs peuvent bénéficier », a-t-il ajouté. « Ce n’est pas joli, c’est essentiel. Ce n’est pas seulement un code, c’est une communauté ».

Un amour de l’open source

En effet, le succès de Linux réside dans le modèle de développement open source. Bien que ce modèle ne garantisse pas le succès à long terme, il permet d’améliorer la technologie avec moins de friction et une énorme communauté. En outre, Linux serait également le système d’exploitation le plus sécurisé du marché.

L’explosion de Linux sur Azure montre également combien Microsoft a changé sous le leadership du PDG, Satya Nadella, par opposition à celui de Ballmer. En 2016, Ballmer a déclaré qu’il considérait désormais que la menace de Linux était terminée. Cependant, sous le mandat de Ballmer, les actions de Microsoft ont perdu 40 % de leur valeur, alors qu’elles ont énormément augmenté sous Nadella, qui a publiquement vanté l’amour de l’entreprise pour Linux.

Il y a sans aucun doute un regain d’intérêt pour Linux et les logiciels libres en général.

Mots-clé : AzureLinuxWindows Server
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.