close
OS

Les smartphones Android de Huawei pourraient ne jamais recevoir Android Q

Les smartphones Android de Huawei pourraient ne jamais recevoir Android Q

Il n’y a pas un seul jour sans que quelqu’un agisse contre Huawei après l’interdiction du géant chinois de la technologie de travailler avec des sociétés américaines. Google, qui a déjà bloqué Huawei en lui interdisant d’utiliser ses applications propriétaires, comme le Google Play Store, Gmail et Google Maps, ainsi que la version sous licence d’Android, a également récemment supprimé les modèles Huawei du programme bêta de Android Q.

En d’autres termes, les utilisateurs de Huawei ne peuvent plus essayer la prochaine version d’Android. Sans test public, il est possible que la société chinoise ne soit pas en mesure de transmettre une mise à jour stable aux utilisateurs. Si la version bêta d’Android Q est bloquée sur les smartphones de Huawei, cela pourrait très bien indiquer que la version stable pourrait également ne jamais arriver sur ces appareils.

Les nouvelles restrictions américaines permettent à Huawei de continuer à fournir des mises à jour logicielles aux appareils existants, mais la société étant exclue du programme bêta d’Android Q, ne peut plus optimiser cette version pour ses appareils.

Aucune autre mise à jour de la version bêta

Les propriétaires du Huawei Mate 20 Pro, qui était jusque-là inclus dans les tests bêta d’Android Q, ne recevront aucune mise à jour. Ils ont donc la possibilité de continuer à exécuter la version bêta la plus récente ou de revenir à la dernière version stable d’Android.

Alors que Huawei est resté discrète sur son appareil interdit d’exécuter la bêta de Android Q, la société travaillerait déjà sur un OS de substitution à Android. Ce dernier est entièrement développé en interne et fonctionne toujours avec des applications Android, mais il reste à voir s’il peut totalement remplacer la version sous licence de Google.

Pour le moment, il est fort probable que peu d’utilisateurs de Huawei soient concernés par cette décision de retirer à l’entreprise l’accès au programme bêta d’Android Q. La firme de technologie chinoise avait précédemment offert l’accès aux développeurs en utilisant un adresse mail enregistrée sur le Google Play Store, et malgré l’absence de tout chiffre, le nombre de testeurs est probablement très faible.

Tags : Android QHuawei
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.