Fermer
Tests

Test du Galaxy S10e : un puissant modèle compact

Test du Galaxy S10e : un puissant modèle compact

Au cours des deux dernières années, les personnes intéressées pour mettre la main sur un smartphone doté d’un petit écran, mais aux spécifications digne d’un flagship ont été déçues. Alors que les fabricants publiaient des smartphones plus grands et plus rapides, il semblait que tout le monde avait oublié que malgré tous les avantages d’un grand écran, un appareil plus petit avait ses propres avantages : pour commencer, il est plus facile de l’utiliser dans une main et il est beaucoup plus confortable à porter dans votre poche.

Cette année, Samsung a pour objectif de livrer à cette population oubliée un super smartphone compact qui ne fait aucun compromis : il possède des caractéristiques phares, une caméra décente et des performances de premier plan. Ce superphone compact est le nouveau Galaxy S10e.

Mais, le Galaxy S10e est-il vraiment aussi bon qu’il en a l’air ? Et ceux qui attendent un bon smartphone compact devraient-ils l’acheter maintenant ? Eh bien, c’est ce que nous allons voir sachant que je suis personnellement adepte des smartphones aux petits écrans pour faire les tâches de tous les jours sur un téléphone.

Maintenant que le Galaxy S10e est entre mes mains, je peux déjà vous en dire plus : si vous êtes comme moi, vous aimerez ce smartphone. Vous l’aimerez beaucoup.

Qu’y a-t-il dans la boîte :

  • Galaxy S10e
  • Écouteurs intra-auriculaires accordés par AKG avec des embouts supplémentaires
  • Chargeur mural à charge rapide (15 watts)
  • Câble USB-C vers USB standard (pour un transfert de données facile entre deux smartphones USB-C)
  • Adaptateur micro USB vers USB-C (pour pouvoir utiliser vos anciens câbles)
  • Outil d’éjection SIM

Galaxy S10e: design

Alors, où se situe exactement le S10e en matière de taille et n’est-il pas trop petit ? En réalité, ce nouveau Galaxy n’est pas aussi petit qu’un iPhone SE, mais il est presque aussi grand qu’un iPhone XS ou un Pixel 3. Alors non, le S10e n’est certainement pas trop petit pour une utilisation confortable.

Il a également le design et le style de ses grands frères S10 plus onéreux, avec une construction analogue en verre et métal de qualité supérieure et de minuscules bords d’écran. L’écran est différent, car les bords sur ce petit modèle ne sont pas courbés. De cette façon, les renforts latéraux sont légèrement plus visibles, mais vous évitez les clics accidentels. C’est plus un avantage qu’un compromis.

Avec le S10e, vous bénéficiez également d’une protection IP68 contre l’eau et la poussière, ainsi qu’une prise casque et d’un port pour une carte micro SD, deux caractéristiques hautement appréciées et que Samsung maintient malgré la pression du marché à les retirer.

En parlant de la prise casque, les écouteurs accordés par AKG fournis gratuitement avec le S10e sont élégants et tiennent parfaitement dans l’oreille. En outre, le son est agréable, bien que l’on pourra pointer du doigt le manque de graves.

Bienvenue Bixby

Le bouton Bixby fait également son retour. Je ne comprends toujours pas pourquoi Samsung insiste pour que le bouton Bixby soit séparé, malgré le consensus selon lequel Bixby n’est ni aussi performant ni aussi rapide que Google Assistant. Néanmoins, cette fois-ci, si vous n’utilisez pas Bixby, vous pouvez réellement transformer ce bouton en quelque chose d’utile : dans les paramètres, vous pouvez modifier ce bouton pour ne lancer Bixby que par un double clic, tandis qu’un simple appui pourrait démarrer une application personnalisée.

Cependant, la chose la plus intéressante est le capteur d’empreintes digitales : il est intégré dans le bouton on/off sur la droite, tandis que les deux autres modèles S10 ont une technologie plus moderne, puisque le capteur d’empreintes digitales à ultrasons est placé sous l’écran. En matière de rapidité et de précision, ce capteur d’empreintes digitales standard sur le S10e fonctionne mieux. En outre, le bouton est un peu trop haut et vous devez tendre un peu le doigt pour l’atteindre.

Galaxy S10e : écran

Cette partie est peut-être ce qui m’a réellement fait aimer le smartphone : l’écran. La dalle AMOLED dynamique de 5,8 pouces du Galaxy S10e est un écran incroyablement riche et beau qu’il est à lui seul une raison suffisante pour acheter ce smartphone et admirer les couleurs. Au cas où vous le souhaiteriez, il s’agit d’un panneau d’une résolution 1080p, et pour une taille d’écran plus réduite, une résolution plus élevée n’est pas nécessaire. Tout est parfaitement net. Le contraste, les noirs profonds, les angles de vision, tout est excellent.

Il convient de noter ici que Samsung a simplifié les paramètres d’affichage et que vous ne disposez plus que de deux options : un paramètre « naturel » et un paramètre « vif ». La valeur par défaut est maintenant naturelle et elle a fière allure, mais si vous êtes habitué à ces couleurs « Samsung » super saturées, vous devez passer en mode éclatant, qui est analogue au paramètre de couleur « Adaptatif » par défaut des précédents modèles Samsung.

Et l’écran poinçonné alors ? Eh bien, c’est plus petit qu’une encoche, donc c’est moins une distraction, mais c’est quand même nettement perceptible. Vous pouvez également masquer le trou dans les paramètres, mais cela crée une grande barre noire artificielle en haut du smartphone. Et, cela n’est pas forcément esthétique. En définitive, le trou dans l’écran n’est pas un gros problème, et on s’y habitue.

D’autres fonctions d’affichage, telles que le mode « Always on Display », sont également toujours disponibles et fonctionnent comme prévu.

Galaxy S10e : interface et fonctionnalité

La nouvelle interface utilisateur de Samsung élimine tout encombrement inutile et simplifie les choses. Alors que les anciennes interfaces telles que TouchWiz étaient réputées pour être complexes, et bien trop techniques, One UI est désormais très claire et conviviale, avec de petites touches pratiques comme un curseur de luminosité qui apparaît facilement au bas de l’écran et avec une ouverture du panneau des applications en bas de l’écran.

Vous avez également quelques petites astuces logicielles qui ne sont pas disponibles sur Android comme la création d’un GIF simple et d’un collage dans la galerie (il suffit de sélectionner deux images ou plus et de cliquer et d’aller dans le menu pour créer un collage). Cependant, il y a certains éléments disponibles sur d’autres surcouches que l’on ne retrouve pas ici, comme un enregistreur vidéo d’écran natif.

L’une des principales nouveautés de One UI reste les gestes de navigation. Ces derniers ne sont pas activés par défaut, et vous allez devoir vous passer la traditionnelle navigation à l’écran (les 3 boutons classiques d’Android). Ils sont assez complexes à utiliser sur un petit écran comme le S10e, car ils partent tous du bas de l’écran, mais vous vous y habituez.

Galaxy S10e : performances

Si l’on regarde uniquement le gain obtenu par les spécifications au fil des ans, on pourrait penser que tous les flagships sont rapides, sans exception. Malheureusement, ce n’est pas si simple et les smartphones de Samsung en particulier sont connus pour ralentir au fil des ans.

Mais alors, qu’en est-il du Galaxy S10e ? Ce dernier possède une puce Snapdragon 855 ou Exynos 9820 si vous habitez en dehors des États-Unis (c’est le cas en France donc), et il est ultra-rapide, mais ce n’est pas toujours très fluide. Il s’agit d’une distinction importante et subtile qui concerne les animations et les transitions, ainsi que le « sentiment » d’utiliser un smartphone. Et ce « ressenti » ne se voit pas dans les benchmarks.

Les spécifications ne font pas tout, mais en ce qui concerne le stockage, vous disposez de 128 Go de stockage de base, le double de celui des smartphones Galaxy de l’année dernière et le double de ceux de l’iPhone. Vous n’apprécierez peut-être pas cet espace de stockage supplémentaire le premier mois, mais vous l’apprécierez probablement dans quelques mois ou un an après l’achat du smartphone.

Samsung conserve également l’emplacement pour loger une carte micro SD, ce qui constitue un moyen simple d’accroître encore davantage la capacité de stockage.

Galaxy S10e : caméra

Le Galaxy S10e est livré avec une caméra à double capteur photo à l’arrière, et une caméra à simple capteur en façade. La caméra est composée d’un capteur standard de 12 mégapixels à ouverture variable f/1.5 ou f/2.4, et ultra-large de 16 mégapixels avec une ouverture fixe f/2.2, tandis qu’à l’avant vous disposez d’un capteur de 10 mégapixels.

L’application « Appareil photo » dans One UI est meilleure que dans les précédentes versions avec une navigation plus facile par balayage entre les différents modes de prise de vue et les paramètres sont mieux organisés. Et, vous pouvez toujours le démarrer rapidement en double-cliquant sur le bouton on/off.

Qualité d’image

Mais le téléphone prend-il de bonnes photos ? Et est-ce mieux que le Galaxy S9 ? La réponse à la première question est oui, et la réponse à la deuxième question est pas forcément meilleure en matière de qualité pure, mais cette caméra grand-angle est en effet un ajout bienvenu. Il est important de préciser que les caméras sur le S10e offrent exactement la même qualité que les caméras sur le S10 et le S10+.

La qualité de la photo sur le S9 de l’année dernière constituait un grand progrès : ses artefacts étaient moins nets, davantage de détails et sa couleur étaient meilleurs que celle de la précédente série S. En revanche, le Galaxy S10e n’est pas un grand pas en avant. Le changement le plus notable concerne les photos sombres où le comportement du S10e change.

Même si vous n’avez pas de téléobjectif sur le S10e, vous pouvez toujours prendre des portraits en mode mise au point en direct avec la caméra principale. Vous devriez être satisfait du rendu, avec une séparation assez bonne des objets, mais parfois, vous obtenez d’étranges points flous à des endroits apparemment aléatoires de l’image. Il existe également quelques nouvelles manières de flouter l’arrière-plan, telles que l’imitation de la vitesse, qui peuvent être amusantes, mais surtout géniales.

Les selfies s’avèrent plutôt bons, mais vous n’obtenez pas la plage dynamique que vous pouvez voir sur les photos d’un Pixel 3. Vous avez également deux niveaux de zoom pour les selfies. Il s’avère que le niveau de zoom avant par défaut est simplement une partie recadrée du capteur.

Qualité vidéo

Il y a quelques nouvelles fonctionnalités vidéo sur le S10e. Le plus important est probablement le nouveau mode « Super Smooth » que vous activez en appuyant sur l’icône de la main ondulée en haut au centre de l’application Appareil photo. Cela ne fonctionne que pour les vidéos 1080p, mais cela crée vraiment une certaine magie et vous obtenez des images incroyablement lisses, presque comme si vous utilisiez un bras de stabilisation.

Bien entendu, les modes 4K à 60 fps et 4K à 30 fps sont tous deux disponibles, et ils vous offrent des séquences beaucoup plus nettes avec davantage de détails. La mise au point est très rapide.

Galaxy S10e : autonomie

Avec une batterie d’une capacité de 3 100 mAh, le Galaxy S10e possède la plus petite batterie de tous les nouveaux modèles S10. Mais il faut s’y attendre : c’est aussi le plus petit smartphone, et son écran d’une résolution 1080p a moins de pixels à afficher. Sur le terrain et dans la vie de tous les jours, j’ai réussi à tenir une journée complète avec le smartphone. Autrement dit, aucune crainte d’une batterie d’une plus petite capacité. Avec une utilisation faible à moyenne, le smartphone peut durer environ 13 à 14 heures.

Samsung fournit également un chargeur rapide de 15 watts dans la boîte et recharge complètement le smartphone en moins de 1 h 30. En outre, vous disposez également d’une charge rapide sans fil, ce qui est un avantage supplémentaire. Et puis, le S10e est également compatible avec la charge inversée, qui permet à votre smartphone d’agir en tant que chargeur sans fil. Cela pourrait s’avérer utile pour recharger la Galaxy Watch ou les écouteurs Galaxy Buds.

Vous pouvez également utiliser la charge sans fil inversée pour charger un autre smartphone avec le S10e, mais ce n’est généralement pas une bonne idée, car votre batterie va vite se décharger, et pas nécessairement recharger rapidement votre autre smartphone. Cela pourrait s’avérer utile pour quelqu’un qui n’a besoin que d’une recharge rapide et courte, mais qui ne remplace certainement pas une recharge normale.

Galaxy S10e : verdict

Il est temps de faire le point et après avoir utilisé le Galaxy S10e pendant un certain temps, il est bon de voir les constructeurs ne plus négliger les utilisateurs qui préfèrent les smartphones plus petits (et moins onéreux). Pour ceux qui recherchent un smartphone compact qui convient à presque tous les aspects, le Galaxy S10e est clairement un must-have. Enfin, un smartphone Android compact sans compromis !

Bien sûr, il a ses défauts : Bixby, le capteur d’empreintes digitales sur le côté est un peu gênant, la navigation par gestes pas tout à fait parfaite, etc. Mais, le grand écran, la vélocité, le stockage abondant et une interface utilisateur One UI compensent facilement cela, et le Galaxy S10e est une réelle recommandation !

Noter cet article

Design 9
Écran 9
Performances 8
Logiciel 8.1
Caméra 8
Autonomie 9.5

Résumé

8.6 Très bon Le Galaxy S10e représente un excellent rapport qualité-prix pour un puissant et compact smartphone. Il regroupe tout ce que l’on retrouve dans les flagships de Samsung en un modèle compact qui plaira à coup sûr aux utilisateurs de petits smartphones.

Mots-clé : Galaxy S10Galaxy S10ESamsung
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.