Fermer
Maison connectée

Alexa est plus populaire, mais les utilisateurs de Google Assistant sont plus satisfaits

Alexa est plus populaire, mais les utilisateurs de Google Assistant sont plus satisfaits

De nouveaux assistants vocaux surgissent constamment, et de nombreuses options proposées par des sociétés telles que Samsung et Microsoft mûrissent. Mais, il est clair qu’il n’y a qu’une poignée de forces dominantes dans le domaine. Parmi eux, Alexa et Google Assistant. Selon une récente étude menée par Kantar Worldpanel aux États-Unis, bien qu’il puisse y avoir davantage d’enceintes connectées Alexa vendues, les acheteurs d’un Google Home sont en réalité plus satisfaits de leur assistant vocal.

L’enquête, menée à la fin de l’année 2018, a révélé que la satisfaction associée à Google Home provient principalement de la gamme plus étendue de fonctionnalités de l’enceinte connectée avec lesquelles les utilisateurs sont à l’aise. Bien que la plupart des enceintes connectées soient principalement utilisées comme une enceinte traditionnelle avec un assistant vocal intégré en sus, la Google Home a su mieux répondre aux questions, consulter les actualités et contrôler les appareils de la maison. Cela est probablement alimenté en partie par l’énorme avantage de Google en matière de résultats de recherche et par un écosystème composé d’un plus grand nombre d’appareils, bien qu’Amazon améliore la compatibilité Alexa pour de nombreux autres appareils.

Grâce aux fonctionnalités proposées par les utilisateurs de Google Home à partir de leur enceinte connectée, ils utilisent également moins leurs autres appareils. Selon l’enquête, les propriétaires d’une enceinte Google Home utilisent un ordinateur portable et un ordinateur de bureau près de 16 % de moins après l’achat de celle-ci.

Alexa utilisée par les femmes, Google Assistant par les hommes

De toute évidence, l’appareil ne peut pas totalement remplacer un ordinateur, mais pour les tâches simples telles que la météo, les actualités ou une recherche rapide, Google Home peut suffire.

Une autre découverte intéressante cachée dans la recherche est la division démographique entre un Google Home et un Amazon Echo. Selon l’étude, Alexa dispose d’une base d’utilisateurs composée à 54 % de femmes. En comparaison, Google Home dispose d’une base d’utilisateurs de 60 % d’hommes et a tendance à être un peu plus jeune.

Évidemment, aucune des données ne suggère que Alexa est un mauvais choix pour une enceinte connectée. Si vous recherchez un appareil capable de gérer aisément des questions et fonctionnant bien avec vos autres appareils connectés, en particulier ceux de sociétés appartenant à Google, comme Nest, alors une enceinte Google Home peut être la solution. Rassurez-vous, le marché n’est pas encore aussi mature que celui des smartphones et on pourrait le voir rapidement évoluer pour le meilleur ou le pire pour Google et Amazon.

Mots-clé : AlexaGoogle AssistantGoogle Home
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.