Fermer
Tablettes

Apple tente de mettre fin à la controverse du « bendgate » de l’iPad Pro

Apple tente de mettre fin à la controverse du « bendgate » de l’iPad Pro

Afin de mettre un terme à la controverse qui entoure l’iPad Pro qui a fait le tour des réseaux sociaux ces dernières semaines, Apple a mis en ligne une nouvelle page de support décrivant le processus de fabrication de la tablette.

La problématique sur le nouvel iPad Pro est liée à sa faible performance lors des tests de flexion, telle que celui réalisé par le YouTuber JerryRigEverything qui a plié la tablette en plein milieu à l’aide de ses mains. La plus grande controverse est que certains modèles de l’iPad Pro sont légèrement pliés dès la sortie de la boîte.

Apple ne considère pas le léger pli comme un défaut, affirmant qu’il ne s’aggravera pas avec le temps et qu’il n’affectera pas les performances de l’iPad Pro. Dan Riccio, vice-président de l’ingénierie matérielle chez Apple, a également expliqué qu’il existait un écart de 400 microns sur la planéité de l’iPad Pro.

Apple a repris ses précédentes explications sur ce problème tout en approfondissant le processus de fabrication de l’appareil dans une nouvelle page de support intitulée « Conception du boîtier unibody pour iPad Pro ». Il faut tout d’abord noter que les nouveaux modèles d’iPad Pro utilisent une conception rectangulaire à bords droits par rapport aux bords incurvés des anciens iPad. La page de support explique également que les antennes sur les côtés de l’iPad Pro, qui permettent d’obtenir des performances cellulaires optimales, ont été fabriquées au moyen d’un processus à haute température nommé co-moulage qui lie le plastique au boîtier en aluminium.

400 microns de déviations sur la longueur

« Les nouvelles lignes droites et la présence des antennes peuvent rendre les subtils écarts de plan plat plus visibles uniquement à partir de certains angles de vision imperceptibles lors d’une utilisation normale », selon Apple. Ce n’est peut-être pas ce que certains clients veulent entendre après avoir payé au moins 899 euros pour la tablette. Cependant, avec 400 microns équivalant à 0,4 millimètre, il est peut-être simplement plus facile de détecter de telles imperfections sur un appareil de seulement 5,9 millimètres d’épaisseur.

Apple a maintenu sa position selon laquelle un pli dans la limite de 400 microns n’affectera pas l’intégrité structurelle de l’iPad Pro ni ses performances, mais elle rappelle aux consommateurs la politique de retour de l’entreprise en 14 jours et invite les clients qui estiment que leur iPad Pro est plié plus que prévu de contacter les canaux de support officiels. Apple n’a pas révélé de programme de remplacement formel pour les iPad iPad pliés, mais avec l’assistance Apple dans la boucle, il ne devrait pas être difficile d’échanger de tels appareils.

Mots-clé : AppleiPad Pro
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.