Fermer
Tablettes

Apple propose cinq raisons d’abandonner Windows pour son nouvel iPad Pro

Apple s’engage désormais pleinement en faveur des 2-en-1, malgré le fait qu’elle se moquait au départ de Microsoft d’investir dans une tablette qui fonctionne avec un clavier, et se tourne maintenant vers diverses tactiques de marketing pour attirer davantage de clients vers son propre iPad Pro.

Les nouveaux iPad Pro (2018) sont à la fois les plus beaux iPad d’Apple et probablement les plus controversés. Bien que la connexion avec le Apple Pencil et les affreux bords d’écran ont enfin été réglés, il a également été point du doigt pour le retrait de la prise casque ainsi que le port Lightning pour un port USB-C plus polyvalent.

Cependant, la plus grande controverse pourrait ne concerner aucun matériel ou fonctionnalité. C’est plutôt la façon dont Apple a continué à marteler l’idée que le nouvel iPad Pro est le remplaçant ultime de tout ordinateur portable, comme le souligne sa dernière publicité vidéo.

Pour être juste, Apple a le même discours depuis la première génération d’iPad Pro, incitant les gens à se demander « c’est quoi un ordinateur ». Toutefois, cette année, la société a véritablement intensifié ses discours en atteignant des niveaux que même certains fans d’iPad Pro ont jugés peu convaincants. Sur scène, Apple oppose explicitement les ventes et les performances de l’iPad Pro à celles des ordinateurs portables et donne maintenant cinq raisons pour lesquelles il devrait être votre prochain ordinateur.

Des performances c’est bien mais ça ne suffit pas !

La publicité énumère des raisons telles que les benchmarks désormais célèbres du processeur A12X, qui surpassent même certains MacBook d’Apple, le mode de fonctionnement toujours connecté de l’iPad Pro, et sa flexibilité d’utilisation en tant que périphérique de consommation et de création. Les deux autres raisons sont vraiment évidentes. Personne n’achèterait probablement un iPad Pro s’il n’avait pas la compatibilité avec le Apple Pencil et n’en voudrait pas si son principal cas d’utilisation est la dactylographie plutôt que le tactile.

Bien que de nombreuses personnes ont déjà pu travailler sur un iPad Pro, elles seraient également les premières à admettre que le remplacement de l’ordinateur est encore loin d’être le remplacement qu’Apple veut faire croire à tout le monde. Qu’il s’agisse de la compatibilité avec un grand nombre de périphériques ou de la prise en charge de trackpad/souris ou même d’un navigateur Web de bureau, Apple n’a encore que très peu de choses pour remplacer les ordinateurs portables par des iPad Pro.

Curieusement, la publicité fait un subtil changement de ton vers la fin. Elle décrit l’iPad Pro comme « comme un ordinateur, différent de tout ordinateur », peut-être comme une admission indirecte du fait que même s’il peut remplacer certaines des choses que vous faites sur votre ordinateur, ce n’est toujours pas vraiment un ordinateur. Là encore, qu’est-ce qu’un ordinateur ?

Mots-clé : AppleiPad ProiPad Pro 2018
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J'ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu'architecte interopérabilité.
Lire les articles précédents :
Razer lance BlackWidow Lite, un clavier mécanique plus abordable

Razer a dévoilé son nouveau BlackWidow Lite, un nouveau produit destiné à apporter la qualité du clavier mécanique au grand...

Fermer