Fermer
Navigateurs Web

Firefox va bientôt bloquer les trackers de publicités par défaut

Firefox va bientôt bloquer les trackers de publicités par défaut

Mozilla prend une audacieuse position contre les pratiques de la publicité Web en annonçant que son navigateur Firefox bloquera bientôt les trackers de publicités par défaut. Ce changement, qui impliquera une série de mises à jour au cours des prochains mois, est l’une des approches les plus proactives pour protéger la vie privée des consommateurs qu’elle a toujours défendue.

« Toute personne qui n’est pas experte sur Internet aurait du mal à expliquer comment fonctionne le suivi sur Internet », lit-on dans la déclaration publiée sur le blog de Mozilla. « Certains des effets négatifs du suivi non contrôlé sont faciles à remarquer, à savoir la publicité ciblée de manière étrange et une perte de performance sur le Web. Cependant, la plupart des méfaits de la collecte de données non vérifiée sont totalement opaques pour les utilisateurs et les experts, pour être révélés au coup par coup par des violations de données majeures ».

Mozilla affirme que les trackers de publicités sur le Web seront à l’avenir désactivés par défaut, et que les utilisateurs de Firefox disposeront d’une série de contrôles pour choisir les informations à partager avec les sites Web. En plus de protéger la vie privée des consommateurs, Mozilla décrit cette décision comme un moyen d’améliorer également les performances, car de nombreux outils de suivi Web gonflent les temps de chargement des pages.

La Fondation cite une étude de Ghostery datant de mai de cette année qui a révélé que plus de 50 % du temps passé à charger des pages Web était consacré au chargement de trackers tiers conçus pour suivre les utilisateurs sur le Web, collecter des données et les transmettre aux annonceurs.

Une phase en trois temps

Le déploiement des nouvelles fonctionnalités de blocage de Firefox ne se fera pas du jour au lendemain. Au lieu de cela, Mozilla a un processus en trois étapes à l’esprit qui assurera éventuellement que tout le suivi de la publicité soit bloqué par défaut.

Elle va étudier les effets du blocage des trackers qui ralentissent les temps de la page à partir du mois prochain, et elle activera cette fonctionnalité par défaut dans Firefox 63 si elle réussit à améliorer les performances. Elle va également supprimer les outils de suivi des publicités qui suivent les utilisateurs d’un site à l’autre, une fonctionnalité qui supprime activement les cookies et bloque le stockage de contenu tiers. Elle testera également cette initiative en septembre avec une version bêta avant une implémentation finale dans Firefox 65, qui devrait sortir dans les prochains mois. Ces deux fonctionnalités sont disponibles aujourd’hui pour les utilisateurs de Firefox Nightly, qui est le canal de pré-publication du navigateur pour les nouvelles fonctionnalités.

La troisième approche de Mozilla consiste à bloquer par défaut les pratiques les plus récentes et les plus difficiles à détecter comme le suivi des empreintes digitales (qui peuvent être utilisées pour identifier les utilisateurs par leurs appareils) et les scripts cryptomonnaies utilisant une puissance de calcul excessive d’un appareil pour miner de la monnaie.

Le blocage des outils de suivi des publicités n’est pas une nouveauté dans le navigateur open source. Firefox a commencé à bloquer les publicités intempestives en 2004, tandis qu’une fonctionnalité de blocage des publicités a été mise en place en 2015, bien qu’elle ne s’applique actuellement qu’au mode de navigation privée.

Mots-clé : FirefoxFirefox 63Mozilla
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.