Fermer
Smartphones

La technologie Touch ID d’Apple de retour avec un capteur à ultrasons ?

Touch-ID-iPhone

Apple peut crier haut et fort que la technologie Face ID est la solution idéale, mais cela ne va pas changer le fait qu’il existe des cas où elle est moins pratique à utiliser. Là encore, même les capteurs conventionnels d’empreintes digitales, à l’avant ou l’arrière, ne sont pas toujours accessibles à tout moment. Une surface qui est presque toujours accessible, quel que soit l’angle (sauf face vers le bas), est l’écran, ce qui explique pourquoi les capteurs d’empreintes digitales incrustés à l’écran semblent être le nouveau Saint-Graal des smartphones.

Un nouveau rapport affirme que même Apple travaille secrètement sur la mise en œuvre d’un capteur d’empreintes digitales intégrés à l’écran. Mais, comme nous en avons l’habitude avec Apple, la firme basée à Cupertino va faire les choses un peu différemment.

La publication en provenance de Corée catégorise les capteurs d’empreintes digitales en trois. L’optique est la technologie la plus largement utilisée, aussi bien pour les capteurs normaux que pour les nouveaux « in-display » développés par Synaptics et utilisés par Vivo. Il diffuse essentiellement la lumière sur l’empreinte digitale et compare la lumière réfléchie avec l’image de l’empreinte digitale stockée en toute sécurité sur l’appareil. Il y a aussi un nouveau type capacitif qui utilise des motifs électriques à la place.

Une précision accrue

Mais avant même les capteurs d’écran optique, Qualcomm travaillait déjà et démontrait le troisième type : les capteurs à ultrasons. Comme son nom l’indique, il utilise l’échographie pour cartographier les moindres détails de la peau, offrant ainsi une précision accrue. Plus la précision est grande, plus les chances d’Apple de lancer une telle caractéristique sont grandes, car la société est obsédée par la mise à disposition de fonctionnalités d’authentification avec le plus haut niveau de précision.

En outre, puisqu’il ne repose pas sur la lumière ou l’électricité, les capteurs à ultrasons peuvent théoriquement fonctionner même lorsque le doigt est humide ou recouvert de substances comme de l’huile. Il peut également facilement passer à travers le verre, ce qui le rend approprié pour une utilisation sur un écran.

Mais alors que les capteurs d’empreintes digitales à ultrasons sont les plus précis des trois, ils sont aussi les plus chers et les plus difficiles à fabriquer. Cela exclut immédiatement leur utilisation à grande échelle, laissant les produits phares et les produits premium comme cibles les plus probables.

Un développement en interne

Jusqu’à présent, seuls Qualcomm, Apple et Samsung ont travaillé activement sur cette technologie. Étant donné la relation d’Apple avec Qualcomm, il est fort probable que le géant à la pomme croquée développe lui-même son capteur à ultrasons. Par coïncidence, Samsung devrait également faire la même chose.

Bien sûr, comme pour tout ce qui se passe dans la phase de rumeurs, ne tenez pas cela pour acquis, car cela n’a aucun sens qu’Apple revienne à la technologie Touch ID après avoir investi de manière si agressive dans la technologie Face ID.

Mots-clé : AppleTouch ID
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J'ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu'architecte interopérabilité.
Lire les articles précédents :
E3 2018 : une manette Xbox plus accessible pourrait être dévoilée

Le jeu est un bon passe-temps, mais il peut être frustrant pour ceux qui ont des problèmes en utilisant une...

Fermer