Fermer
OS

Google Fuchsia : testez ce futur OS dans votre navigateur

Google Fuchsia : testez ce futur OS dans votre navigateur

Tout le monde sait que Google travaille sur de nombreux projets qui se chevauchent les uns avec les autres. Même si Android et Chrome OS se battent pour vous attirer sur des dispositifs mobiles et des ordinateurs de bureau, nous pourrions voir un petit nouveau émerger. Surnommé « Andromeda » dans le courant de l’année dernière, ce dernier a été présenté comme l’OS qui serait la fusion des deux OS existants. Maintenant, le troisième OS supposé être lancé sous le nom « Fuchsia » (au moins son nom de code) a déjà un certain nombre de lignes de code et d’actifs disponibles pour les développeurs. Mais si vous êtes un simple utilisateur final, vous pouvez utiliser cette démo tierce basée sur le Web pour voir de quoi il s’agit.

Les premières rumeurs entourant l’OS Andromeda sont nées du désir d’avoir un seul « Google OS » au lieu de deux. Cependant, une telle ambition supposerait que ce dernier intégrerait le passif de plusieurs années sur les deux plateformes. Ce serait bon pour la continuité, terrible pour la maintenance et le développement futur.

En revanche, Fuchsia est un nouvel OS imagé et conçu à partir de la base. Il utilise même un noyau entièrement nouveau développé en interne, à la place du noyau Linux utilisé par Android et Chrome OS. Il part également de zéro en ce qui concerne l’interface utilisateur, ce que tente de montrer cette démo dans le navigateur.

L’interface utilisateur pour Fuchsia OS n’est pas vraiment un secret, mais jusqu’à présent, elle a principalement été révélée par des portions de code et rien de plus, mais les plus passionnés peuvent tenter de l’installer. Cette démo, qui peut être exécutée sur n’importe quel navigateur, qu’il soit de bureau ou mobile, fournit aux curieux une chance de voir ce que Google va nous fournir dans le futur. 

Un futur système d’exploitation centré sur la recherche

Cette démo peut afficher l’heure et le pourcentage de la batterie de votre appareil (s’il y en a une), ainsi que votre emplacement (si vous l’autorisez). L’interface affiche ensuite ce qui sera probablement l’écran d’accueil principal de Fuchsia.

Après vous être connecté à la démo avec un compte « Guest », vous remarquerez une barre de recherche persistante pour demander quoi que ce soit à Google. En dessous, il y aura des cartes Google (probablement personnalisables) pour les e-mails, les recettes (pour le moment) et des informations sur les cartes, comme les temps de trajet. Les applications semblent être susceptibles d’être épinglées sur l’écran d’accueil, mais sinon Google semble apporter l’influence de Chrome OS dans l’image. Le produit final, s’il est encore connu sous le nom de Fuchsia, ressemblera beaucoup plus à une interface de Chromebook qu’à un interface d’un dispositif Android. Il semble également que la recherche va dominer le reste du système d’exploitation, de la recherche de fichiers et d’applications à l’obtention d’informations à l’extérieur de l’ordinateur.

Bien sûr, il n’y a pas grand-chose à voir ou à faire avec ce dernier. Il n’y a pas d’applications à proprement parler, mais la démo révèle une expérience centrée sur Google Recherche au cœur même du modèle d’interaction. Alors que Fuchsia, et la démo, fonctionnera théoriquement sur n’importe quel appareil, il est préférable de l’utiliser sur un smartphone ou une tablette.

Mots-clé : FuchsiaFuchsia OSGoogle
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.