Fermer
Apple

Apple prévoit de remplacer les puces Intel dans ses futurs Mac début 2020

Bloomberg News rapporte que Apple prévoit d’abandonner les processeurs Intel de ses ordinateurs Mac à partir de 2020, et d’utiliser ses propres puces personnalisées à la place d’Intel, selon des personnes proches des plans d’Apple.

Selon le rapport de Ian King et de Mark Gurman de Bloomberg News, Apple devrait remplacer les processeurs Intel de ses ordinateurs Mac par ses propres puces que la société basée à Cupertino va développer dans les années à venir. Le changement devrait être finalisé dès 2020.

Les personnes familières avec ce sujet ont déclaré à Bloomberg News qu’Apple a un nouveau projet nommé « Kalamata », qui est actuellement dans les premiers stades de développement et fait partie d’une stratégie plus large pour développer ses propres appareils, comme le Mac, l’iPhone, l’iPad, etc., afin qu’ils soient mieux intégrés et fonctionnent de manière plus transparente.

Ce n’est pas la première fois qu’Apple prévoit de remplacer les processeurs de ses Mac. C’est arrivé deux fois avant, lorsque l’entreprise est passée des processeurs 68K au PowerPC, ainsi que des processeurs PowerPC aux processeurs Intel x86. Cependant, cette fois-ci, le changement sera probablement un coup dur pour Intel Corporation.

Ce sera probablement un coup dur pour Intel

Intel a déjà connu une mauvaise année avec les fameuses failles de sécurité Meltdown et Spectre qui ont mis en danger des milliards d’appareils alimentés par des processeurs modernes. Toutes les puces d’Intel produites au cours des deux dernières décennies sont vulnérables à ces bugs matériels, et la société essaie toujours de tous les patcher.

Apple utilise déjà ses propres puces dans ses iPhone, iPad, iPod touch, Apple Watch et Apple TV, ce ne sera donc pas une grande surprise pour la société basée à Cupertino de s’occuper de la conception, la construction et l’utilisation de sa propre puce dans les futurs Mac des ordinateurs. Interrogé sur le projet « Kalamata » par Bloomberg News, Apple a refusé de commenter celui-ci.

D’un autre côté, le porte-parole d’Intel a déclaré : « Nous ne commenterons pas les spéculations sur nos clients ». Donc, si Apple décide réellement d’abandonner les puces d’Intel pour ses futurs Macs, la société devra également refondre en profondeur macOS. 2020 semble si proche pourtant.

Mots-clé : AppleIntelmac
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.