close
Technologies

Le vol d’essai du Falcon Heavy de SpaceX a été un incroyable succès

Pendant un moment, il a semblé que le lanceur Falcon Heavy de SpaceX n’allait pas faire son premier vol d’essai hier, dû aux conditions météorologiques dangereuses. Mais quelques heures plus tard, Elon Musk et ses équipes ont dû être heureux d’avoir quelques minutes de répit pour le lancement de leur fusée. Le voyage inaugural du Falcon Heavy s’est déroulé sans encombre, nous donnant un potentiel aperçu de l’avenir du vol spatial. Au-delà de cela, nous pouvons maintenant dire qu’il y a une Telsa Roadster rouge flottant dans le vide de l’espace, ce qui est tout simplement plutôt cool.

Le lancement d’aujourd’hui intervient après un test réussi des tirs de roquettes du Falcon Heavy fin janvier. Ce n’était pas seulement un vol d’essai pour la fusée qui pourrait un jour transporter des humains sur Mars, mais c’était aussi un test de tout ce que SpaceX a appris jusqu’à présent. Après tout, un décollage parfait n’était qu’une des clés du succès du lancement dans son ensemble.

Après que la capsule Falcon Heavy a été propulsée en orbite terrestre basse par trois roquettes, SpaceX a eu la tâche de ramener les trois noyaux de fusée sur Terre pour les réutiliser plus tard. Les trois roquettes ont donc été détachées de la capsule sans problème, et quelques minutes plus tard, les deux propulseurs latéraux ont atterri en toute sécurité simultanément sur la terre ferme. Si vous avez regardé ce moment en direct, vous serez probablement d’accord pour dire que c’était un spectacle spectaculaire — et émouvant.

Deux boosters se posent simultanément ! Impressionnant

Malheureusement, comme le souligne Engadget, le booster central a raté sa cible à l’atterrissage. Le propulseur de base a apparemment manqué de carburant, et n’a pas pu ralentir suffisamment pour se poser. Il a également raté le navire lui-même d’environ 100 mètres, arrivant beaucoup trop vite (483 km/h). Bien qu’aucune séquence n’ait été diffusée, il semble que l’atterrissage en catastrophe ait été spectaculaire.

Les prochaines étapes de SpaceX

Même après un lancement extrêmement réussi et deux boosters sur trois qui reviennent sur Terre, cela peut seulement être considéré comme un tremplin dans l’histoire de l’exploration martienne. En septembre de l’année dernière, Musk a annoncé le dernier design de la fusée de SpaceX, la Big Falcon Rocket (BFR), conçue pour remplacer et cannibaliser les conceptions des Falcon 9, Falcon Heavy et Dragon en une seule fusée. 

Selon les projections de SpaceX, la BFR pourra transporter 50 tonnes vers Mars et 150 tonnes dans l’orbite basse de la Terre, et elle n’utilisera qu’un seul booster au lieu de trois. De plus, il est spéculé que sa conception rendra la BFR beaucoup moins chère que la Falcon Heavy.

Si l’on se fie au lancement d’aujourd’hui, nous pouvons tous être excités de voir la prochaine version de SpaceX pour la mission vers Mars.

SpaceX a réussi son incroyable pari

Revivre ce moment

Mais peu importe si le morceau de métal du booster central a raté sa cible à l’arrivée, il s’agit là d’un lancement très réussi pour de nombreuses raisons. Si vous avez raté le live du lancement, vous pouvez le voir dans sa totalité dans la vidéo intégrée ci-dessus. Régalez-vous, il s’agit peut-être là d’une portion de l’histoire qui va s’écrire. À noter que plus de 2,3 millions de personnes ont visionné le direct sur YouTube (le deuxième plus grand flux jamais diffusé pour le service).

Et pour ceux qui veulent regarder une Telsa Roadster en orbite, régalez-vous ici :

 

Tags : Falcon HeavySpaceX
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.