Fermer
Tablettes

L’iPad toujours en tête des ventes de tablettes, mais le secteur va mal

L'iPad toujours en tête des ventes de tablettes, mais le secteur va mal

Aujourd’hui, qui veut une tablette ? Peu de gens, selon un nouveau rapport du cabinet de recherche IDC. Les ventes de tablettes ont constamment chuté depuis 12 trimestres entiers au cours des trois dernières années, et le dernier trimestre fiscal en est encore la preuve, puisque ce dernier a permis de vendre que près de 40 millions d’unités, contre 42,3 millions à la même période l’année dernière.

Sans surprise, les trois grands fabricants, sont Apple, Samsung et Amazon, et ensemble, ils représentent une impressionnante part de marché de 66,7 % par rapport à la part de 57,2 % qu’ils avaient l’année dernière. Malgré la tendance générale à la baisse des ventes de tablettes, Apple et Amazon ont vu leurs livraisons augmenter d’une année sur l’autre au troisième trimestre. Cependant, Samsung a subi une baisse de 7,9 %, avec des livraisons en baisse, passant de 6,5 millions à 6,0 millions.

Apple reste en tête de file, mais il convient de noter que ce n’est que récemment que les livraisons ont rebondi après 13 trimestres de livraisons en chute. Au total, la part de marché d’Apple a rebondi de 3,9 %, permettant d’atteindre 10,3 millions d’unités vendues au troisième trimestre de cette année. « Bien qu’Apple bénéficie toujours d’une place substantielle par rapport à ses concurrents, l’iPad le plus abordable l’a aidé à consolider la première place », explique IDC.

Un marché en déclin

Le marché de la tablette va mal, très mal

La firme souligne également que la mise à jour d’iOS 11 a finalement fait de l’iPad Pro un véritable must have pour remplacer le PC. Si Apple a depuis longtemps affirmé que l’appareil a été conçu pour cela, « les offres haut de gamme d’autres constructeurs » l’empêchent d’être plus dominant.

Comme le note IDC, le ralentissement du cycle de remplacement des tablettes s’explique en partie par le fait que les clients ont tendance à acheter des tablettes de la même manière qu’ils ont tendance à acheter des PC, et ainsi garder le même appareil pendant des années, même si des modèles mis à niveau sortent. Il y a également un glissement général vers les smartphones, et les tablettes trouvent le terrain d’entente entre les smartphones et les ordinateurs de bureau moins attrayant qu’autrefois.

« Il y a un penchant pour les tablettes à bas prix, et cela est vrai même pour les fournisseurs haut de gamme comme Apple », a déclaré l’analyste IDC Jitesh Ubrani dans un communiqué de presse. « Cependant, beaucoup de ces tablettes à faible coût sont tout simplement des remplacements attendues depuis longtemps pour les consommateurs, car les premiers acheteurs deviennent de plus en plus difficiles à trouver et la base globale de ces appareils diminuera encore dans les années à venir ».

Mots-clé : IDCiPad
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.