Fermer
Réalité virtuelle

La dernière expérience VR de Google permet aux gens de faire du café

La dernière expérience VR de Google permet aux gens de faire du café

L’enseignement par une simulation n’est pas un concept nouveau, mais la division Google Daydream Labs souhaite voir comment la réalité virtuelle peut être utile pour enseigner aux gens des compétences pratiques.

Dans une récente expérience, Google a organisé la simulation d’une machine à expresso par une session interactive en réalité virtuelle (VR). De là, il avait un groupe de personnes utilisant leur main virtuelle pour préparer une tasse de café, avant de le refaire dans le monde réel. Pendant ce temps, Google a également mené une autre tentative de groupe pour apprendre la même compétence en utilisant un outil plus commun, les vidéos YouTube, afin de comparer les résultats.

D’après ces derniers, ceux qui ont opté pour la simulation VR ont eu besoin de s’entraîner deux fois avant de se sentir suffisamment en confiance pour utiliser une vraie machine à expresso. À contrario, ceux qui ont regardé un tutoriel YouTube ont dû le faire 3 fois avant d’être à l’aise.

En plus de cela, la simulation VR a permis de réduire le nombre d’erreurs, et accélérer le processus, par rapport à ceux qui ont regardé des vidéos. Autrement dit, la formation par la réalité virtuelle est l’outil d’enseignement plus efficace.

Une école de réalité virtuelle

Bien que capable d’enseigner une nouvelle compétence de manière relativement plus rapide, la recherche de Google a révélé qu’il y avait encore quelques lacunes qui empêchent la VR d’être l’apprentissage de choix.

Malgré quelques manques, la VR peut être importante pour l’enseignement

Pour commencer, le manque de retour haptique approprié a rendu difficile pour la VR d’enseigner des compétences plus fines et plus tactiles. Par exemple, dans le cas de la préparation du café, des détails comme la technique de tasser ou de savoir comment ne pas vous brûler étaient plus difficiles à communiquer à l’aide d’une machine à espresso virtuel par rapport à une vraie machine.

En outre, trouver le bon endroit pour mettre des instructions peut s’avérer difficile dans un environnement VR. Comme un sujet traite d’une action dans un espace virtuel, il peut manquer des informations écrites importantes.

Ces lacunes à part, il semble que la VR ait le potentiel de nous aider à apprendre de nouvelles compétences dans un environnement contrôlé, ce qui pourrait s’avérer utile.

Pourtant, il semble que, en fin de compte, l’expérience de la vie réelle soit l’enseignant ultime à battre. Apprendre de ses erreurs est le meilleur enseignement qui existe.

Mots-clé : GoogleVR
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.