close
OS

La fuite du code source de Windows 10 n’est pas aussi importante que ça

La fuite du code source de Windows 10 n'est pas aussi importante que ça

Une petite partie du code source de Windows 10 a été divulguée. Celle-ci contient des fichiers pertinents pour les pilotes USB, de stockage et Wi-Fi de Windows, bien que Microsoft ait confirmé que la fuite provient de son initiative Shared Source, qui est davantage utilisée par ses partenaires et ses OEM.

Néanmoins, ce n’est pas une nouveauté pour le géant de Redmond. Microsoft a dû faire face à plusieurs fuites concernant son système d’exploitation au cours des dernières années, et a parfois été plutôt agressive en la défendant et en chassant les responsables de la fuite. Cependant, elle a atténué beaucoup de choses avec Windows 10, en optant pour une publication régulière de nouvelles fonctionnalités et conçue grâce à son programme Insider. Mais, ce n’est pas un système infaillible.

Cette dernière fuite est apparue sur le site Beta Archive, qui héberge des versions archivées du système d’exploitation Windows pour faire don à ses membres. Le site a maintenant supprimé le code source divulgué, mais pas en raison de l’intervention de Microsoft de quelque manière que ce soit. La source de la fuite a prétendu qu’elle avait supprimé le dossier « dans le cadre de [sa] propre décision », selon The Verge.

« Seulement » 1,2 Go de fichiers

La fuite totalisait près de 1,2 Go de fichiers – très loin des 32 To supposés précédemment, et était principalement composée de pilotes Windows 10. Cependant, elle contenait également le kit d’adaptation mobile Windows 10, certaines versions de Windows 10 Creators Update et certaines versions ARM du système d’exploitation. Alors que les fuites sont toujours préoccupantes pour les entreprises, celle-ci sera plus embarrassante pour Microsoft que problématique, car ce code était déjà disponible pour les partenaires et les entreprises grâce à son initiative Source Shared.

Bien que loin d’être un lien confirmé, cette fuite est apparue en ligne un jour après que deux hommes aient été arrêtés au Royaume-Uni pour avoir piraté le réseau de Microsoft. The Verge rapporte qu’ils ont été impliqués dans l’accès et la collecte de compilations de Windows 10 et l’un d’entre eux a fait un don au site Beta Archive.

Rassurez-vous, Microsoft a déjà fait face à des fuites par le passé, et la firme a toujours réussi à s’en tirer.

Tags : MicrosoftWindows 10
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.