Fermer
Périphériques

DJI Spark est un drone très intelligent, et fait pour les selfies

DJI a présenté un tout nouveau drone, et cette fois, celui-ci est vraiment destiné pour le grand public. Le DJI Spark est un petit drone coloré qui peut décoller depuis votre main. Impressionnant et très excitant ! Une fois qu’il est en l’air, vous pouvez le contrôler simplement en utilisant les gestes de la main. En d’autres termes : vous allez vous prendre pour un Maître Jedi en le faisant voler.

DJI n’est pas un acteur inconnu sur le marché du drone, et ce sentiment s’est renforcé lorsque la firme a lancé le Mavic Pro l’année dernière. C’est un drone équipé de tous les capteurs les plus intelligents et une technologie de pointe. Mais, alors que le DJI Spark se plie dans un si petit facteur de forme, il peut tenir dans votre sac à dos. Ce dernier drone ressemble essentiellement à une version beaucoup plus petite du Mavic Pro et, en quelque sorte, possède plusieurs des mêmes technologies.

Le DJI Spark est réellement impressionnant

La société décrit le quadcopter comme un accessoire de style de vie que vous pouvez prendre avec vous n’importe où. Et, avec un poids de seulement 300 g, ce ne sera pas un fardeau de le transporter, peu importe où vous voulez le trimballer. De plus, quand il décolle de votre main, il entre automatiquement dans son mode « Gesture », afin que vous puissiez le contrôler avec des gestes de main.

Bien sûr, vous pouvez également utiliser une télécommande, et la possibilité de diffuser directement des vidéos au format 720p en temps réel. Comme le Mavic Pro, il y a aussi l’option d’utiliser un smartphone pour le contrôler, bien que cela ne soit pas aussi fun.

De nombreuses caractéristiques d’un grand

Une fois en l’air, il existe plusieurs capteurs et processeurs pour le maintenir parfaitement stable. Il a une caméra principale, un système de vision orienté vers le bas pour l’aider à trouver son point de départ et son altitude, ainsi qu’un système d’évitement à l’avant. Pour le suivi de localisation, le drone dispose d’une puce GPS et GLONASS et un traceur de mouvement de haute précision. Tous ces capteurs se combinent pour permettre au Spark de se déplacer précisément à des hauteurs jusqu’à 30 mètres du sol, et de détecter les obstacles à partir de 5 mètres.

Comme la plupart des drones les plus récents de DJI, le drone dispose d’une fonctionnalité qui permet de le faire retourner à sa position initiale. Lorsqu’il est activé, le drone revient au point où il a décollé, détectant des obstacles sur son chemin. À l’aide de la télécommande, il retournera à son point de départ quand la connexion est perdue ou lorsque la batterie est trop faible.

Une autre nouvelle fonctionnalité est QuickShot, qui crée une vidéo de 10 secs en suivant un sujet, tout en effectuant quatre options de vol automatique. Ces dernières sont conçues pour créer des effets vidéo très cool capturés au format 1080p par le capteur 1/2.3 pouces de 12 mégapixels. Le mode « Rocket » envoie le drone directement dans les airs à la verticale, avec la caméra inclinée en bas. Le mode « Dronie » permet de s’envoler et s’éloigner du sujet, tandis que « Circle » tourne autour de lui. Il y a aussi Helix, qui tourne en spirale au-dessus et loin du sujet. Comme pour les autres drones DJI, il existe également les modes TapFly et ActiveTrack.

Plus cher que la moyenne, mais impressionnant

Chaque batterie est conçue pour durer jusqu’à 16 min de temps de vol, ce qui n’est pas du tout mauvais étant donné sa taille. Dans l’ensemble, c’est un drone très impressionnant. Il est compréhensible qu’il ne soit pas aussi bon marché que les drones « low cost » que vous pouvez acheter à cette taille, puisque ce n’est pas la même technologie qui est incluse.

Lors de son lancement en juin, le DJI Spark sera disponible en plusieurs coloris, y compris le bleu, le rouge, le vert, le blanc et le jaune. Le kit de base, qui comprend le drone, la batterie, le chargeur et trois ensembles d’hélices coûtera 599 euros. Il existe également le kit « Spark Fly More Combo » à 699 euros comprenant le drone, deux batteries, quatre ensembles d’hélices, une télécommande, des protections à hélice, le chargeur, un sac à bandoulière et tous les câbles nécessaires.

Mots-clé : DJIdroneSpark
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.