Fermer
ActualitésWeb

Kim Dotcom donne sa première interview télévisée après son arrestation

Google Clips : la caméra alimentée par l'IA a été abandonnée

Vous avez sans doute suivi le feuilleton de ce début d’année, entre Megaupload d’un côté, le FBI de l’autre, mais également entre le fondateur Kim Dotcom et la justice ! Alors que celui-ci avait été arrêté par le FBI après avoir lancé l’assaut à l’intérieur de son manoir à Auckland, récupérant par la même occasion 30 millions de dollars, il avait été remis en liberté sous caution le 22 février par la justice néo-zélandaise, alors que les États-Unis demandaient son extradition.

Alors qu’il n’a pas le droit de s’éloigner à plus de 80 km de sa propriété, et privé d’Internet (?), Kim Dotcom en a profité pour donner sa première interview télévisée depuis son arrestation à la New Zealand’s 3 News, rapporte The Verge.

Comme on pouvait s’y attendre, il a saisi l’occasion pour sortir “les armes” contre ses détracteurs et a promis de sortir par la grande porte lors de cette affaire. Il a deux principaux moyens de défense : tout d’abord que le site est beaucoup trop vaste pour qu’il soit géré par lui-même, et d’autre part que les concurrents comme Mediafire et Fileserve fournissent exactement le même service que ce dernier.
Dotcom prétend également que ni la MPAA (Motion Picture Association of America), ni aucun studio de cinéma n’a pris contact avec lui afin de régler en amont le problème, évitant de fermer le site.

Kim Dotcom se fait même passer pour une “cible facile”, qu’il est plus “facile d’abattre” qu’une société telle que Google ! Voici ce qu’il indique :

I’m an easy target. My flamboyance, my history as a hacker, you know, I’m not American, I’m living somewhere in New Zealand around the world. I have funny number plates on my cars, you know, I’m an easy target. I’m not Google. I don’t have 50 billion dollars in my account and right now I’ve not a penny on my account.

Vous pouvez retrouver la totalité de son interview ci-dessous :

Dotcom continue à blâmer les modèles d’affaires des studios pour encourager la piraterie en premier lieu, tout en maintenant que ce n’était pas la raison d’être du site.

Que pensez-vous de la communication de Dotcom ?

Mots-clé : interviewKim DotcomMegauploadtélévision
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.