Fermer
OS

Le rêve de Canonical pour un Ubuntu Phone est mort !

Lorsque le fondateur de Canonical, Mark Shuttleworth a annoncé que l’équipe derrière le populaire système d’exploitation Linux, Ubuntu, allait abandonner le travail sur l’environnement de bureau Unity et retourner à GNOME à partir de 2018, on pouvait légitiment se poser la question de savoir si cette décision allait impacter le travail sur Ubuntu Phone. Apparemment, cela signifie que Canonical abandonne Ubuntu Phone.

Ars Technica rapporte que Canonical a terminé tous les travaux sur les smartphones, les tablettes et « Convergence », qui était un projet pour pousser le même système d’exploitation à travers ces plateformes, ainsi que les ordinateurs de bureau et portables.

En d’autres termes, si vous voulez acheter un smartphone qui peut également fonctionner comme un ordinateur de bureau, vous allez devoir chercher ailleurs. Fait intéressant, alors que Canonical a été l’une des premières entreprises à mettre l’accent sur cette vision d’un OS multipériphérique, plusieurs autres entreprises ont fait des progrès ces dernières années.

Le mode Continuum de Microsoft permet à certains appareils sous Windows 10 Mobile de se connecter à un clavier, une souris et un écran externe pour être utilisé comme une sorte de PC de bureau à usage limité. Et, la nouvelle gamme de smartphones Galaxy S8 de Samsung sous Android arrive avec une station d’accueil DeX en option, qui vous permet également d’exécuter des applications dans une interface utilisateur optimisée pour les grands écrans. Enfin, la startup chinoise Jide développe également une version personnalisée d’Android, Remix OS, qui permettra de disposer d’une interface mobile sur un smartphone, et d’un environnement de bureau une fois glissé dans un dock.

La concurrence à Android et iOS a échoué

Ubuntu Phone n’a pas eu l’effet escompté

Pour en revenir à nos moutons, alors qu’une poignée de smartphones et de tablettes ont été livrés avec Ubuntu Phone au cours des dernières années et que vous pouvez installer le système d’exploitation sur certains périphériques tiers, ce dernier a de nombreux manques par rapport à Android et iOS.

Pourtant, il y a quelques années, il semblait que Canonical allait être une des nombreuses entreprises qui cherchaient à titiller les géants que sont Google et Apple dans le secteur de l’OS mobile. Mais aujourd’hui, Firefox OS est mort. Ubuntu Phone est mort. Et, si Sailfish OS est encore en cours de développement, Jolla, la compagnie derrière le système d’exploitation, navigue en eaux troubles depuis un certain temps. Bien évidemment, il y a encore Tizen de Samsung, mais ce dernier est loin d’être compétitif…

Mots-clé : CanonicalUbuntuUbuntu Phone
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.