Twitter veut que vous soyez bref lorsque vous postez avec une URL

C’est un art de caser vos pensées en 140 caractères ! Les stratèges des médias sociaux consacrent leur carrière à dire les bonnes choses dans un si petit espace. Maintenant, cette limitation devient encore plus faible : une fois que vous allez ajouter une URL à votre tweet, c’est là que les maux de tête vont vraiment commencer.
En effet, Twitter va vous rendre la vie plus difficile puisque le géant social va supprimer quelques caractères, en agrandissant son URL entre 22 et 23 caractères, ce qui signifie que vous êtes maintenant coincé avec seulement 118 ou 117 caractères pour dire ce dont vous avez envie.

Twitter veut que vous soyez bref lorsque vous postez avec une URL

Twitter a d’abord annoncé au début du mois de décembre 2012 que ces changements viendraient dans les moins à venir – d’ici le 20 février. Et, comme promis Twitter a livré à temps cette fonctionnalité pour le plus grand bonheur de tous les blogueurs et les community manager.

Comme le mentionnait l’ingénieur de Twitter à l’époque, cette restriction est due à la méthode GET de l’API qui a changé, puisque les valeurs retournées sont différentes :

[sourcecode language= »java »]
"short_url_length": 22,
"short_url_length_https": 23,
"characters_reserved_per_media":22
[/sourcecode]

Avec le propre raccourcisseur d’URL de Twitter, t.co, qui utilise généralement entre 20 caractères lorsque vous n’utilisez pas les URL typés « https » et 21 caractères avec ce préfixe, cela vous laissez si on fait le calcul respectivement entre 120 et 119 caractères pour généralement poster le titre d’un article ! On était gâté !

Maintenant que t.co consomme entre 22 et 23 caractères par défaut pour toutes les URL raccourcies, nous nous retrouvons avec 118 ou 117 caractères. Les caractères supplémentaires, aussi insignifiants que cela puisse paraître pour de nombreux utilisateurs du service, vont vraiment en embêter d’autres, tout aussi nombreux.

Et n’oubliez pas que les applications tierces qui utilisent l’API de Twitter ont également été contraints d’adopter ces nouveaux changements.