Fermer
Réseau

Linksys Velop va vous redonner goût à adopter un routeur chez vous

Linksys a profité du CES 2017 pour dévoiler une configuration de routeur modulaire, conçu pour éviter les tracas de réseau Wi-Fi dans une grande maison. C’est une tâche généralement compliquée, qui demande d’utiliser un ou plusieurs répéteurs de signal.

Nommé Velop, le dispositif utilise des « nœuds » tous en forme de « vases » qui peuvent être placés dans la maison dans un ordre quelconque. Chaque nœud utilise une onde radio 802.11ac tribande, qui consacre deux bandes à des ordinateurs, des smartphones, des tablettes et d’autres appareils connectés de la maison qui peuvent se connecter sur les fréquences de 2,4 GHz ou 5 GHz.

La bande restante fonctionne sur la fréquence de 5 GHz et est utilisée comme la liaison terrestre pour la communication entre les nœuds. Selon son fabricant, il s’agit de la vraie force du Velop, car il empêche la bande passante d’être divisée en deux, à chaque fois qu’un nouveau nœud est ajouté.

Un modèle simplifié

Cependant, si de nombreux nœuds sont utilisés, ces derniers seront tous affichés sous un seul SSID, éliminant la confusion autour de décider de se connecter aux réseaux 2,4 GHz ou 5 GHz.

Linksys Velop : 3 nœuds

Linksys a intégré un certain nombre de fonctionnalités conviviales dans le Velop, comme la configuration de base réalisée par une application, et qui est menée par une connectivité Bluetooth, la sélection dynamique de canaux, la technologie Spot Finder (pour aider à déterminer les positions optimales pour placer des nœuds) et la compatibilité avec Alexa, l’assistant personnel d’Amazon.

Le système Velop est disponible en précommande dès maintenant pour 199,99 dollars, 349,99 dollars et 499,99 dollars, respectivement pour un pack de 1, 2 ou 3 nœuds.

Mots-clé : CES 2017LinksysVelop
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.